LA MER, LE SOIR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1.
Dans le silence
Le bateau dort,
Et bord sur bord
Il se balance
 

 

LA MER, LE SOIR

2.
Seul à l’avant
Un petit mousse
             D’une voix douce            
Siffle le vent
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3.
Au couchant pâle
Et violet
Flotte un reflet
Dernier d’opale.
 

4.
Sur le flots verts,
Par la soirée
Rose et moirée
Déjà couverts
 
5.
Sa lueur joue
Comme un baiser
Vient se poser
Sur une joue
 
6.
Puis brusquement,
Il fuit, s’efface
Et sur la face
Du firmament
 
7.
Dans l’ombre claire,        
On ne voit plus
Que le reflux
Crépusculaire
 
8.
Les flots déteints
Ont sous la brise
La couleur grise
Des vieux étains.
 
9.
Alors la veuve
Aux noirs cheveux
Se dit : – je veux
Faire l’épreuve
 

10.
De mes écrins
Dans cette glace.          
Et la nuit place
Parmi ses crins,

11.
Sous ses longs voiles
Aux plis dormants
Les diamants
De ses étoiles.

 

Jean Richepin

 

 

Publicités

3 réflexions sur “LA MER, LE SOIR

  1. Salut Guillaume même ci ton article est ancien il est toujours bon de le relire ces poèmes qui se rapporte a la mer sons riche et beau il fallait les trouver et un grand merci de nous les faire partager rien de plus beau a lire quand on navigue sur l’horizon amicalement Jean Bernard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s