La saga du Prince Éric

  Le prince Eric (Roman scout en 6 volumes) de Serge Dalens Dessins de Pierre Joubert.

Le prince Éric

Voilà une saga qui m’a beaucoup plu.

Mais il faut que je vous conte l’histoire de ces livres dans la famille B.A.K.

Il était une fois un petit garçon dans un petit village breton qui résistait à l’ennui comme il pouvait. Il a demandé à ses parents s’il pouvait rejoindre la troupe scoute de la ville pour y vivre de grandes aventures. Ce Jeune garçon, c’est mon grand-père (papy). Donc il est rentré dans la troupe scoute et a hérité du totem (surnom scout) de Poulain car il courait très vite. Il a vécu des trucs impossibles à faire maintenant. Il n’était pas obligé de se laver tout le temps, il faisait des grands jeux. Il partait sans les parents pendant plusieurs semaines et les chefs avaient presque le même âge qu’eux. Il a découvert aussi les romans scouts de la collection « signe de piste » et aujourd’hui il posède presque la collection complète.  Il a grandi; il s’est marié, il a eu 6  enfants (4 garçons et 2 filles) il a fait lire ces livres à ses enfants qui ont presque tous été scouts. Maintenant, ce sont nous, ses petits enfants, qui profitons de ses livres. J’avais le choix de vous parler de plein de titres mais j’ai décidé de vous parler plus de la saga du prince Eric. C’est une saga en 6 volumes. Je vais vous parler des 6 livres séparément. D’abord une photo de Poulain (mon papy) en uniforme scout.

   Poulain en uniforme scout dans les années 1950

 

Parlons d’abord du premier volume de la saga :  Le bracelet de vermeil.

Paru en 1937, réédité en 1945, 1947, 1949

 « Nous méritons toutes nos rencontres » François Mauriac.

Été 1936, une étrange inquiétude saisit les parents de Christian à la veille du camp scout à Birkenwald : pourquoi veulent-ils le garder avec eux ? Lui ne s’en soucie guère, tout à sa joie de partir au camp. Dans sa patrouille du loup, il rencontre Éric Jansen, prince nordique, un jeune garçon timide dont le bracelet de vermeil porte une étrange inscription. Il se lie très vite d’amitié avec ce nouveau scout un peu mystérieux. Mais un lourd secret venu du fond des âges lie en fait les deux garçons. L’amitié sera-t-elle la plus forte face aux épreuves ?

 



Le deuxième volume éponime de la saga : Le prince Eric.

Paru en 1939

Éric n’a que quinze ans quand il devient prince du Swedenborg. Son jeune âge l’expose aux intrigues des traîtres et des ambitieux, et particulièrement à celles de son premier ministre, le comte Tadek. Il se sent démuni et seul face à cette lourde tâche.
De nouveaux personnages font leur apparition : Jef, le page préféré du prince et Yngve, un garçon mystérieux. On retrouve la patrouille du loup rencontrée au bracelet de vermeil, qui va devoir, au Swedenborg, aider Éric à déjouer les complots. 

 

3ème volume de la saga : La tache de vin. 

Tome paru en 1947 (après le 4ème tome, La Mort d’Éric)
 

A Paris, la patrouille du loup continue son chemin, elle aide un jeune garçon à partir à l’aventure en l’emmenant skier dans les Vosges et à se libérer de sa tante acariâtre. Eric, le jeune prince du Swedenborg, regrettera-t-il sa clémence envers le comte Tadek, le ministre félon ? Alors qu’il arrive à Paris, il échappe à un attentat. Mais il ne renonce pas à suivre la troupe qui part camper près de Toulon. Mais Tadek est là aussi, près à tenter un nouvel assassinat. Le thème de la différence est abordé ici : pourquoi Jean-Luc, l’ami d’Eric, ne veut-il pas participer au camp et reste cloîtré dans sa villa ? Comme toujours, l’aventure est au rendez-vous.

 

Le 4ème volume c’est : La mort d’Eric

Tome paru en 1943.

La douloureuse conclusion de l’histoire d’Éric. La seconde guerre mondiale éclate, et avec elle la campagne de France. Éric remplit ses obligations de prince du Swedenborg en s’engageant dans l’armée française. Éric et Christian sont de jeunes officiers qui servent dans l’armée française, dans un régiment de Spahis. Les combats, l’exode, la drôle de guerre (qui n’est drôle que de nom) se succèdent au printemps 1940. Eric meurt le jour de ses 18 ans, mais Christian vit, et l’espoir avec lui. Ce tome aborde un thème difficile : la guerre et la mort pour de tout jeunes adultes.

 

Le 5ème volume s’appelle : Éric le magnifique

Tome paru en 1984.

 Ce tome est un peu une exception dans la série car il n’est pas centré sur les personnages d’Éric et Christian, mais plus sur celui d’Yngve (rencontré dans le deuxième tome) et de son meilleur ami Sylvio.       

 

  

Le 6ème et dernier volume de cette saga fantastique est : Ainsi régna le prince Eric

Ultime épisode de la saga paru en 1992.

 De la naissance d’Éric au rapatriement de son corps au Swedenborg. On retrouve les principaux personnages des précédents récits, toujours présents aux côtés du prince de Swedenborg.  

 
Publicités

23 réflexions sur “La saga du Prince Éric

  1. tres beau post guigui
    les livres ont l’air d’etre interessan on les trouve encore ??

    tu vois tu as de merveilleuse idée
    continu ainsi mon guigui

    gros bisoux

    • Après de longues et pénibles recherches (au moins 2 mn) je peux te répondre qu’on trouve encore ces livres. J’ai regardé sur le furet du nord (http://www.furet.com) c’est là que je commande moi. ben ils y sont.
      Je suis content que ce nouveau post te plaise, je ne savais pas trop…
      Merci en tout cas de suivre mon blog.
      Amitiés
      Guillaume

  2. merci pour tes longues et pénibles recherche mon guigui

    ses tous a fait normal que je suive ton blog
    je te dois bien sa !!!
    gros bisoux
    ton kéké adoré .

  3. Je trouve que ce roman (ces 6 volumes du moins) a l’air vraiment intéressant et je voudrais bien le lire.

    Toutefois, tu m’as déjà donné envie de lire « Oh boy !!! » que je n’ai pas encore commencé à lire.
    Je le lirais mais après l’un après l’autre.
    Sinon « Swedenborg » ca existe vraiment ?? C »est situé ou ? En Suède (car dans Swedenborg, il y a Sweden qui signifie Suède en anglais).
    Moi qui ne suis pas un grand lecteur, je vais devenir accro aux livres si tu continue comme cela 😀
    Kevin a raison, les articles sont toujours trés interessants et cela est normal que nous nous y interessons.
    Bonne continuation pour tes futurs articles, qui, j’en suis sure, sera aussi intéressant que tous ceux que tu as fait jusqu’à maintenant.
    Gros bisous

    • Swedenborg est un philosophe suédois mais aussi une principauté (fictive) quelque par dans le sud-est du royaume de Norvège, dans la saga du Prince Eric comte Jansen de Swedenborg de la collection signe de piste. Amicalement,Shedrup

      • Il y a bien longtemps que j’ai écris cet article. J’avais 12 ou 13 ans.
        Pour être franc il m’était un peu sorti de la tête.
        Je savais bien entendu que Swedenborg était une principauté imaginée par l’écrivain pour cette sage en revanche je ne savais pas qu’un philosophe ait porté ce nom.
        D’ailleurs je ne suis pas très porté sur la philosophie, pour un matheu, pur et dur ça n’a rien d’exceptionnel, mais je connais et j’ai lu Kierkegaard. Oui oui Kierkegaard ipse. Kierkegaard le philosophe danois. J’ai lu « Le chant du veilleur » assez ardu pour un garçon de 14 ans.
        J’ai la chance d’avoir un oncle très porté sur la littérature qui, l’été, le soir sur la terrasse nous parlais de Corneille, de Shakespeare, de Yourcenar, de Tolstoï… Il nous les racontait sous forme de récit passionnant qui nous tenait éveillé jusqu’au bout de nuit. Il déclamait des vers, débitait des citations…
        Les yeux d’Elsa
        « Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire
        J’ai vu tous les soleils y venir se mirer
        S’y jeter à mourir tous les désespérés
        Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire… »
        Aragon

        Il nous faisait débiter les tirades célèbres ce qui nous amusait beaucoup.
        « Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme !
        On pouvait dire… Oh! Dieu!… bien des choses en somme.
        En variant le ton,-par exemple, tenez:
        Agressif: Moi, Monsieur, si j’avais un tel nez,
        Il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse !
        Amical: Mais il doit tremper dans votre tasse !
        Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap!
        Descriptif: C’est un roc ! . .. c’est un pic ! . . . c’est un cap !
        Que dis-je, c’est un cap ?. .. C’est une péninsule !
        Curieux: De quoi sert cette oblongue capsule ?
        D’écritoire, Monsieur, ou de boite à ciseaux ?
        Gracieux: Aimez-vous à ce point les oiseaux
        Que paternellement vous vous préoccupâtes
        De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ?
        Truculent: Ça, Monsieur, lorsque vous pétunez,
        La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
        Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée ?  »

        Que de bons souvenirs a fait ressurgir en moi votre commentaire.
        J’ai grandi, je ne vis plus en France et ces étés en famille me manquent.
        Je vous dis merci et je vais dès aujourd’hui appeler parents, fratrie, Grands parents, oncles et tantes, cousins cousines pour dire combien ils me manquent et combien je les aime.

        PS : Je ne suis pas sûr d’avoir le courage de me plonger dans la lecture de d’Emanuel Swedenborg. Pourtant avant d’être un philosophe du temps des lumières il a été un scientifique et un inventeur très prolifique
        Avant de devenir prolixe, j’arrête là.

  4. Comme je le disais plus haut à Kevin, les livres sont disponible au furet du nord.
    http://www.furet.com
    Si tu les commandes tous en même temps tu auras sûrment un prix sur le port.
    Je pense qu’on doit aussi pouvoir les trouver sur amazone ou ce genre de librairie.
    Non Swendenborg n’existe pas, c’est un pays imaginaire, ou règne le prince Eric 😉
    Bonne lecture à toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s