Ma recette du véritable far breton

Je ne suis dit, puisque je suis dans les phares pourquoi ne pas proposer a mes amis blogueurs la célèbre recette du far breton de la famille BAK.
Recette simple mais riche. Pour ceux qui sont au régime je comprendrais qu’il passe sur cet article.
Pour les autres… Bon appétit.

Les ingrédients : Faut pas chipoter faut que du bon !

4 gros œufs ou 5 petits (bien frais)
– 280 g de farine
– 200 g de sucre (Mamy met autant de sucre que de farine, mais je préfère un peu moins sucré, à vous de voir)
– 1 bâton de vanille coupé en 2 ou1 cc d’extrait de vanille
–  .1 l de Lait entier (s’il vous plaît!)
– 1 grosse rasade de Rhum (à vous de voir, pour le détail!)
– ET… 130 g de Beurre (comment ça quoi comme beurre ? Il n’en existe qu’un ! Le demi sel ÉVIDEMMENT !)

La recette :

1) Mettre le four , T 270°c . Thermostat 9 (1 cran de thermostat = 30°c)
Mettre à chauffer le lait, avec la gousse de vanille coupée dont on a gratté les grains ou l »extrait de vanille (moins bon).

2) Délayer la farine dans le lait, en fouettant, jusqu’à ce que cela épaississe comme une béchamel. Ne pas avoir peur si la consistance parait très compact.

3) Hors du feu, ajouter les œufs et le sucre, battus ensemble préalablement et la bonne vieille rasade de rhum.
Bien mélanger pour obtenir un mélange uniforme.

4) Répartir équitablement les pruneaux dans le fond du plat. Mettre le mélange obtenu dans un plat à Far (quoi? vous ne connaissez pas cette espèce, et bien moi, si! il ressemble à un plat à gratin, mais puisque c’est pour le far… il se nomme pour l’occasion,- et seulement elle-, un plat à far, si si!), et j’oubliais… BIEN BEURRER le plat, cela va de soit.

5) Répartir sur le dessus de la préparation de petits morceaux de beurre.

6) Enfourner 10 minutes en laissant le four à 270°, puis baisser à 200, en laissant cuire 40 à 50 minutes (veiller à ce que le dessus ne brûle pas, si nécessaire, mettre dessus une feuille de papier d’alu)

Il ne reste plus qu’a patienter pour que ça refroidisse un peu et a passer à table.
(C’est bon mais c’est chaud sinon)

Bon appétit à tous !

Que boire avec ce far ? me direz vous.
bolee de paimpolJe vous propose une bouteille de cidre « le bolée de Paimpol »

19 réflexions sur “Ma recette du véritable far breton

  1. Quelle belle interprétation !!

    Joli far et en plus il est délicieux je vous le conseille.

    Ce n’est pas que celui de la famille bak ma grand mere le fait pareil aussi .

    bisoux mon guigui

    • Celui de ta grand mère est, certes bon, mais celui de la famille BAK n’est pas mauvais non plus. En plus, nous utilisons du rhum qui vient de nos propriétés des caraïbes. Et toc, pan sur le bec.
      Guillaume.

    • Donne la recette à ta mère et demande lui de te la faire. En revanche, même si ce n’est très régime il faut le beurre qu’il faut, Si y’en a pas assez ça ne va pas bien crouter et tu seras passé a côté du vrai far breton.
      C’est super bon, mais il faut les bon ingrédients en bonne quantité.
      Amitiés
      Guillaume

  2. Euh… Ne manque-t-il pas les pruneaux? ^^ Parce que pour moi, le vrai far breton, il est aux pruneaux! ;o)) (A part ça, je le fais pareil)

    • Doux Jésus, il manque les pruneaux… Pourtant maman met des pruneaux, mes grands (et arrières) mères en mettent aussi…
      Quelle honte.
      Je me bafferais, mais là j’ai pas le temps, on fête mon anniversaire aujourd’hui….
      En préparation un article sur les galettes et les crêpes.
      Peut-être bientôt des articles sur le Kig ar farz et le Koingn aman….
      Amicalement
      Guillaume

  3. Je me doutais bien que c’était juste un oubli! Je ne manquerai pas de venir voir tes autres articles, je me suis abonnée! J’aime beaucoup ton blog! Je te souhaite un excellent et joyeux anniversaire, fête-le comme il se doit! ;o)

  4. Pingback: Tastes of my childhood | her things

    • Désolé de ne pas avoir répondu plus vite mais vacances obligent, je me connecte moins.
      Le plat en terre que j’utilise fait environ 25 X 15 et je le rempli sur 3 / 3.5 cm
      Le nombre de mangeurs… Voilà la question ! Si mon frère et moi sommes en forment entre la goûter et le repas du soir nous faisons un sort au far.
      Pour des mangeurs « normaux » je dirais que c’est pour 8 personnes.
      Bonne appétit.
      Cordialement
      Guillaume

  5. Le vrai far breton est un dessert de paysan qui n’avaient pas les moyens d’acheter des pruneaux, produit de luxe, le vrai far breton se fait donc nature.

    • Comme je le dis en début d’article la recette du far de ma famille.
      Peut-être le vrai est-il sans pruneau mais dans le notre on en met.
      Nous faisons la même recette en mettant des pommes et non des pruneaux.
      Je pense qu’il y a autant de recettes que de famille en Bretagne.
      Merci pour cette leçon d’histoire paysanne bretonne.
      Merci pour votre commentaire

    • Ben en même temps … si on remonte aux origines … ça date d’une époque ou les gens n’achetaient sans doute pas beaucoup de fruits … mais les cueillaient sur des arbres sauvages ou se les offraient entre voisins contre échange (d’autres produits ou de bons procédés).
      Et en plus … Guillaume déteste que quelqu’un qu’il ne connait pas touche a ses pruneaux … bon d’accord je sors🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s