Carmina Burana ou la soirée découverte de d’Olivier.

Mon ami Olivier Bourguignon est allé voir un spectacle de danse et de musique au Zénith de Paris. Je lui ai demandé de nous faire partager sa soirée. Voici ci-dessous son récit. Soyez sympa avec lui, laissez lui des com, j’ai eu beaucoup de mal a le décider a écrire cet article. Bonne lecture à tous.

Lundi soir, je suis allé voir une représentation de Carmina Burana au Zénith de Paris (à proximité de la Cité de la Villette). J’avais eu une invitation par mon école.

La soirée a mal commencée, car en sortant de mon école j’ai été surpris par un énorme déluge. J’ai du rentrer chez moi trempé jusqu’aux os. J’ai sauté sous une douche bien chaude et je me suis changer. J’allais pouvoir me rendre à cette représentation propre et sec.

Lorsque je suis ressorti la chance était avec moi, le ciel s’était éclairci.

Lorsque je suis arrivé à la station de métro « Porte de Pantin », je pensais ne pas trouver cette salle de musique car c’est la première fois que je me rendais au Zénith depuis mon arrivée sur Paris (c’est-à-dire depuis 2006). Je suis originaire de Camargue, de Nimes exactement.

Finalement, j’ai suivi une longue file de personnes qui se rendaient vers le même endroit et je suis tombé sur le Zénith et j’ai eu la chance d’arrivée 20 minutes à l’avance, ce qui m’a donné le temps de faire la queue pour valider mon billet d’entrée et surtout pour me placer (car comme je vous l’avez dit, c’était ma première fois que je me rendais ici et donc j’avais peur de ne pas trouver ma place). Finalement le provincial que suis ne s’en est pas si mal sorti.

A 21 heures, le Zénith affichait presque complet.

A 21 heures 15, Ève Ruggieri, l’animatrice et productrice de l’émission de télé« musiques au cœur » est venue présenter le programme, très chargé, de la soirée :

– 1ère partie : Carmen suite de Bizet et Shchedrin : ballet créé en 1967 par Alberto Alonso, à l’initiative de la danseuse étoile du Bolchoï Maya Plisetskaya. Désirant danser sur les thèmes de l’opéra Carmen de Bizet, Maya Plisetskaya s’adresse d’abord à Dimitri Chostakovitch qui décline par respect pour l’œuvre de Bizet. Ce sera le mari de Maya Plisetskaya, Rodion Shchedrin, qui produira une suite pour cordes et percussions inspirée par l’opéra de Bizet, et son cousin, Boris Messerer, qui fera les décors

– 2ème partie : Carmina Burana de Karl Orff : il s’agit d’une cantate scénique composée en 1935-1936. Son nom complet, en latin, est « Carmina Burana : Cantiones profanae cantoribus et choris cantandae comitantibus nimbus instrumentis atque imaginibus magicis », ou « Poèmes de Beuren : Chansons profanes pour chanteurs et chœurs devant être chantées avec instruments et images magiques ». Carmina Burana est une partie de Trionfi, une trilogie musicale incluant également les cantates Catulli carmina et Trionfo di Afrodite. Le mouvement le plus célèbre est le chœur O Fortuna, à la fois le premier et le dernier mouvement de l’œuvre

Les 2 représentations étaient interprétées par 160 artistes (orchestre, chœur et ballet) de l’Opéra National d’Ukraine (Lviv) et dirigées par le maestro Grigori Penteleïtchouk. Il s’agit de leur seconde tournée en France car suite à leur première tournée qui avait lieu aux 4 coins de la France lors du Printemps 2010 (plus de 20 000 spectateurs sont venus les acclamés)

Lors de la première partie, je me suis assez ennuyé car je pensais n’assister qu’à la représentation de « Carmina Burana » et non autre chose.

Finalement, je ne me suis ennuyé que les 15 premières minutes car j’étais déçu de voir autre chose que ce que j’étais venu voir mais finalement, j’ai apprécié cette première partie car il y avait des reprises de certains passages de l’opéra « Carmen » (dont l’Arlésienne et la Bohémienne).

Cette première partie s’est terminée à 22 heures 45.

Carmen suite

Nous avons eu un entracte de 15 minutes, ce qui a permis aux fumeurs, dont je ne suis pas, de succomber à leur vice avant de pouvoir assister à la seconde partie. Le Carmina Burana.

À 23 heures, ve Ruggieri est venu nous présenter un historique et l’origine de ce ballet.

À l’origine, les Carmina Burana sont des poèmes cantiques religieux rédigés par des moines pendant le moyen-âge.

En 1935, Carl Orff a trouvé une réimpression de 1803 de ces poèmes et a décidé de les transcrire en 22 partitions lyriques.

La première représentation des Carmuna Burana avait eu lieu en 1936 devant le grand démocrate et humaniste allemand, le Chancelier Adolf Hitler. 😉

Le ballet ne s’est fait que très longtemps après.

La représentation a commencé et s’est fini par l’interprétation du titre « Ô Fortuna ».

Cette seconde partie a été très intéressante mais vu l’heure avancée, je me suis un peu assoupi pendant 20 minutes.

La représentation s’est terminée à minuit ¼

Carmina Burana

De longues minutes d’applaudissement ont clôturées cette soirée qui à remportée un énorme succès mérité.

J’appréhendais beaucoup cette soirée n’ayant aucune culture en musique classique et encore moins en danse. Cette soirée m’a fait découvrir deux mondes inconnus de moi et m’a donné envie d’approfondir un peu plus le sujet. Je recommande a chacun, si l’occasion se présente, de tenter l’aventure de la musique et de la danse.

En tout les cas, pour moi, ça fut une belle soirée très enrichissante.

Publicités

18 réflexions sur “Carmina Burana ou la soirée découverte de d’Olivier.

    • Oui c’était un très beau spectacle pour mon premier.
      J’espère qu’il vous plaira autant qu’il m’a plus (alors que je suis rarement partant pour assister à une représentation de musique classique)

      • Je vous signale quand même que je suis aller a l’opéra de St Petersbourg voir un opéra. J’ai très bien dormi, mais j’ai été géné par des gens qui hurlaient sur la scène.
        C’était y’a déjà deux ans. Enfin presque deux ans…
        Je dois dire que le ballet pour moi ça ne m’attire pas plus que ça, mais peut etre devrais-je voir un spectacle comme celui là pour me donner le goût d’en voir d’autre…
        A suivre, si l’année prochaine j’habite à Paris j’airais peut-être plus l’occasion d’en voir.
        Amitiés a mes deux copains
        Guillaume

    • mon petit kéké d’amour, ne serait-il pas temps que tu nous fasses partager un article ? Je nesais pas moi… Genre une journée dans la vase paimpolaise a retourner les poches d’huîtres… Moi je dis ça, mais je dis rien…
      Bon je te laisse réfléchir.
      Bisous.
      Guillaume

      • oui pk pas mes vu que tu as horreur des huitres je ne vais pas faire d’article sur ca

        tu vois je pense a toi =D comme tout le temps

        depuis un moment je cherche koi faire mes je ne ses pas trop koi !!!

        je vais continuer a chercher

        gros bisoux mon guigui
        ton kéké adoré

        • Je n’ai jamais dit que j’avais horreur des huîtres, je dis que je n’aime pas manger des huîtres. Y’a une grosse différence.
          D’ailleurs « normalement » il n’y pas d’huître en Bretagne. La conchyliculture à moins d’un siècle sur nos côtes. Les huîtres qui engraissent chez nous sont nées dans le bassin d’Arcachon et elles profitent de tous les bons nutriments de nos mers pour grossir et prendre un bon goût.
          Des plus les conchyliculteurs ne sont pas, dans la grande majorité, des bretons. Ils viennent de de Charentes, de Vendée, de Bordeaux.
          A mon avis, ils dénaturent certain très beaux paysages avec leur parc à huître. Ils se prennent pour les rois du monde. J’ai vu d’immense semi remorque de 40 tonnes sur la plage de port Lazo à Plouézec alors que la seule route d’accès est limitée a 10 tonnes… les tracteurs n’ont rien de réglementaire, souvent ils n’ont même pas de frein, et ils semblent que les gendarmes ne s’en occupent pas vraiment…
          Voilà, en plus, des raisons qui font que je n’ai pas très envie de goûter aux huîtres.
          Je suis s’en doute un utopiste.

      • Mon Kéké.
        Il est très bien ton article, je vais le mettre en ligne ce week end. a moins que tu veux que je le fasse avant. Mais parfois c’est long, surtout les photos.
        Pense a me donner, si tu veux, l’adresse de ton blog pour que je le rajoute dans le coin des z’amis (la ou je mets les adresses des blogs de mes amis)
        @+
        Guillaume

  1. Voilà Olivier, ton article a l’air déjà de plaire a mon ami Kevin, tu vas voir qu’il va avoir du succès ton article. Si tu as d’autres idées tu peux les mettre en forme et je le publie.
    A bientôt
    Guillaume

    • Y’a pas de mal Stéphane !! C’est normal que je fasse partager mes loisirs mais le mérite revient essentiellement à Guigui car c’est lui qui a mis l’article en page et qui a inséré les videos et photos.

      Encore merci Guigui de ton soutien pour mon première article qui, je l’espère, ne sera pas le dernier !!! 😀

      • Tu as intérêt a ce que ça ne soit pas le dernier. Tu dois bosser pour créer au moins 1 article par semaine… Je déconne un par mois pour commencer serait déja bien.
        Continu Olivier.
        Si d’autres veulent s’essayer ce serait cool.
        Réfléchissez y quand même.
        Guillaume

    • N’étant pas parisien, je ne savais pas non plus. J’ai découvert.
      Je ne suis pas un fan de la danse, a part peut-être le film Billy Elliot que j’aime beaucoup, mais a lire l’article d’Olivier j’ai presque envie de prendre le TgV vendredi soir pour venir le voir à Paris… Je déconne.
      A bientôt et n’hésite pas, laisse plein de message dans plein d’article, je compte sur toi !
      Guillaume.

  2. Superbe article. ça du être une belle soirée.
    Moi je ne suis pas sensible à la danse. Tu as très écrit, tu nous fait bien partager ta soirée.
    En espérant en lire d’autre, bientôt.
    Foolk

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s