Le mystère de la voix inconnue enfin percé !

Voilà le mystère résolu. La voix inconnue découverte sur youtube appartient a un jeune français de 11 ans qu’on a vu sur TF1 dans le grand show des enfants, avec cette très belle prestation de « mon vieux ». J’avais déjà quelques doutes sur sa véritable identité et les recherches continuaient. Il s’agit d’ :

Arthur Georges

Merci a Jean Michel (dit jeanmi) pour avoir éclairer ma lanterne. Merci à lui aussi pour son beau blog sur les chorales d’enfants qui me donne des idées.

Arthur a 11 ans il est en sixième et habite au poney club de Cabourg en Normandie. Sa mère dirige un spectacle équestre, les chevaux d’Ambre » qui se produit plusieurs fois par an (mais surtout au mois d’août dans la carrière de leur centre équestre)
il a une soeur de 15 ans qui se prénonme Ophélie elle pratique l’équitation a haut niveau , elle a été sélectionnée plusieurs fois pour les championnat de France d’équitation.. Il partage avec sa soeur plein de passions : Equitation, bien sûr, roller, plonger, natation, ski… Il a également un frère, Thomas qui a 33 ans et qui a 2 enfants.
Il apprend la guitare électrique et il pratique chaque semaine le tir a l’arc, comme moi et le golf. Franchement il ne doit pas lui rester beaucoup de temps pour faire ses devoirs.
Je joints ici quelques nouvelles vidéos :



Son site internet officiel : http://www.arthur-georges.com/

Publicités

22 réflexions sur “Le mystère de la voix inconnue enfin percé !

    • Je suis très doué c’est par ça… A moins que je travaille beaucoup sur les articles de mon blog.
      Et pour le coup, comme je l’indique, j’ai été aidé par Jean-Michel. Merci à lui.
      Amicalement
      Guillaume

  1. Non petit Guillaume encore une fois je te dis bravo pour ton article et pour les recherches que tu as fait pour mettre un nom sur cette voix. À vendredi soir et prend bien soin de mes frangins.

    • Merci mon beauf (je sais pas comment ça s’écrit)
      T’inquiète pas pour tes frères on s’en occupe. Y’en a un a qui peut rien arriver, il est coller a moi tout le temps (Sauf quand je suis au collège)
      A vendredi soir 🙂
      Bisous
      Guillaume

    • Je suis un génial génie… Ah non ! Si j’écris ça comme ça on va croire que je suis vaniteux (un peu comme Kéké) On va dire que j’ai eu pas mal de chance. On va dire que j’y suis pour rien, on va dire que c’est Jean-Michel, merci à lui, qui m’a envoyé un mail et des liens pour me dire qui était mon jeune inconnu. Après quelques recherches et un peu de travail j’ai peu vous pondre un article d’une grande perfection (attention mon Guigui, tu fais du Kéké, là !) et vous faire découvrir Arthur Georges.
      J’espère que cet artiste te plait.
      Je suis prêt, si tu le veux, a publier un article que tu aurais fait sur un jeune artiste que tu connais ou que tu apprécies.
      Allez mon Kéké au boulot, et les autres aussi. J’ai déjà le titre, Un article exceptionnel du génial Kévin. Achetez les chroniques de Guillaume avec ce jour un article de grande classe signé par l’immense journaliste qu’est Kéké. Lisez l’article de Kéké le plus beau de tous les Kéké. 🙂
      C’est bon pour ce matin, tu as ce que tu veux ? Tu as ta dose ?
      Et dire que ma prof de français dit, que je ne développe pas assez mes rédactions ! Je crois rêver !
      Bon courage mon Kévin, bosse bien !
      Bisous.
      Guillaume

  2. tu me fait trop rire mon guigui je t’aime trop
    tu va voir toi je vais venir te torturer tu va voir si je suis vaniteux =D.

    Tu devrais lui envoyer ton blog a ta prof elle serait impréssioner du développement que tu fait .

    merci mon guigui et toi travail bien a l’école et joue bien avec ton archer demain .

    gros bisoux mon guigui
    kéké

    • Je te fais rire aurais-je un gros nez rouge ? des grands pieds avec des immenses chaussures.
      Bonjour les petits z’enfants, vous n’allez bien ?
      Elle connait mon blog, ma prof principale et parfois j’ai droit a des corrections 🙂 lol Elle est même abonnée et j’ai parfois aussi des compliments.
      On ne joue pas avec un archet, a moins d’être violoniste, violoncelliste ou qu’on joue ce genre d’instrument. Je ne joue donc pas de l’archer bien que je puisse jouer à l’archer. Je tir a l’arc.
      je te signal quand même que la torture est interdite par la convention de Genève depuis longtemps, donc tu n’as pas le droit de me torturer et si tu me torture je porte plainte. D’ailleurs aujourd’hui, c’est l’anniversaire de naissance d’Adolf Hitler.
      Je te laisse, je continu a fondre sous le soleil.
      Amitiés
      Guillaume

      • oui je vais bien et non tu n’est pas un clown et je ne parlais pas de ses torture la je parlais des torture des bak =D

        bisoux mon grand guillaume
        kéké

      • MDR Ah ! Non ! C’est un peu court jeune Kéké.
        Ah ! Non ! C’est un peu court, jeune homme !
        On pouvait dire… oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
        En variant le ton, —par exemple, tenez :
        Agressif : « moi, monsieur, si j’avais un tel nez,
        Il faudrait sur le champ que je me l’amputasse ! »
        Amical : « mais il doit tremper dans votre tasse :
        Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
        Descriptif : « c’est un roc ! … c’est un pic… c’est un cap !
        Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule ! »
        Curieux : « de quoi sert cette oblongue capsule ?
        D’écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ? »
        Gracieux : « aimez-vous à ce point les oiseaux
        Que paternellement vous vous préoccupâtes
        De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ? »
        Truculent : « ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
        La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
        Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée ? »
        Prévenant : « gardez-vous, votre tête entraînée
        Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »
        Tendre : « faites-lui faire un petit parasol
        De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! »
        Pédant : « l’animal seul, monsieur, qu’Aristophane
        Appelle hippocampelephantocamélos
        Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d’os ! »
        Cavalier : « quoi, l’ami, ce croc est à la mode ?
        Pour pendre son chapeau c’est vraiment très commode ! »
        Emphatique : « aucun vent ne peut, nez magistral,
        T’enrhumer tout entier, excepté le mistral ! »
        Dramatique : « c’est la Mer Rouge quand il saigne ! »
        Admiratif : « pour un parfumeur, quelle enseigne ! »
        Lyrique : « est-ce une conque, êtes-vous un triton ? »
        Naïf : « ce monument, quand le visite-t-on ? »
        Respectueux : « souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
        C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »
        Campagnard : « hé, ardé ! C’est-y un nez ? Nanain !
        C’est queuqu’navet géant ou ben queuqu’melon nain ! »
        Militaire : « pointez contre cavalerie ! »
        Pratique : « voulez-vous le mettre en loterie ?
        Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
        Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
        « Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
        A détruit l’harmonie ! Il en rougit, le traître ! »
        —Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
        Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit :
        Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
        Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
        Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !
        Eussiez-vous eu, d’ailleurs, l’invention qu’il faut
        Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,
        Me servir toutes ces folles plaisanteries,
        Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
        De la moitié du commencement d’une, car
        Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
        Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve.
        Ce n’est pas de moi comme tu as du le comprendre. C’est de Edmond Rostant, la tirade des nez de Cyrano.

    • Je lui souhaite aussi un longue carrière de chanteur.
      Je vais lui proposer de lui donner des cours de guitare.
      Ce soir c’est les vacances qui commencent. C’est cool 🙂
      A bientôt
      Guillaume

  3. Pingback: Que sont-ils devenus – Arthur Georges | Bienvenue dans l'univers de Guillaume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s