Bonne fête des pères

 Pour toi mon père, ce héros au sourire si doux…

Pour tous les papas du monde.

Bonne fête papa

31 réflexions sur “Bonne fête des pères

  1. Salut Guillaume une très belle parole que voila! et bonne et joyeuses Fêtes a ton Papou en ce jour une grosse pensée pour vous tous et tous les papas a bientôt amicalement Jean Bernard .

        • Conques est vraiment magnifique, vieille ville médiévale avec une abbatiale romane de toute beauté.
          En revanche le culte catholique j’ai beaucoup plus de mal.
          On a trouvé avec Aubry une voiture pour nous ramener a Paris. C’est un peu la galère avec la grève à la SNCF. C’est normal qu’ils mènent ce combat aussi.
          Alors on cherche d’autres solutions.
          Bon dimanche

  2. Ce genre de message me fait littéralement fondre surtout venant d’un « ado ».
    Mon pitchoune est venu dimanche avec une carte avec les 10 choses qu’il voulait faire avec son papa … faire la cuisine avec moi, aller au resto, m’aider au jardin, promener le chien ensemble … rien que des choses toutes simples mais qui étaient importantes pour lui. Mais il n’a que 8 ans (et demi !!) … J’espère que quand il sera un vieillard qui passe son bac philo, il aura encore envie de me dire que je suis encore un peu son héros🙂

    Mais … je ne sais pas si je peux poser 2 questions ?
    – Ton père pourrait-il lire ton message … connait-il ton blog (qui d’une certaine façon donne des détails vraiment intime sur toi) ?
    – « Un maman, un grand frère, un petit frère, deux chiens, un chat, plein de copains, une vieille ferme, des chevaux, des vaches, des ânes, une basse cour…
    La vie est belle ! » … pourquoi le « héros au sourire si doux » n’a-t-il une place dans cet inventaire à la Prevert qui décrit ta vie ?

    Une 3ème question ? Pourquoi répondrais-tu à ces 2 premières questions trop indiscrètes … tu as tout a fait le droit de m’envoyer bouler … d’ailleurs je ne devrais même pas les poser !

    • Je vais te repondre franchement.
      Ce père, ce héros, au sourire si doux (tu auras reconnu les vers de Victor Hugo) est arrivé dans ma vie il y a 4 ans.
      Dès notre rencontre ce fut fusionnel. Dès notre rencontre je voulais l’appeler « papa » Une pudeur mal placée m’a fait l’appeler « Papoo » puis « mon Papoo » Il s’est installé dans notre vie petit a petit puis un jour il m’a demander si j’acceptais qu’il m’adapte. Mon cœur s’est arrêté de battre un instant. Cet homme qui j’adorais me demandait si je voulais devenir son fils alors que l’homme qui m’a engendré n’a trouvé, comme échappatoire, que la fuite en apprenant ma conception.
      Quand, bien plus tard, j’avais 7 ou 8 ans j’ai voulu connaître celui la même qui m’avait conçu, ma mère s’est démenée pour le retrouver, le convaincre… je suis allé a sa rencontre, chez lui, dans une cité d’immeubles lugubres prêt de Paris.
      Je vais y passer mes journées seul a m’emmerder et mes soirées avec cet inconnu bougon qui ne m’adressait pas ou peu la parole, moi qui avait tant de choses à lui demander. Au bout de 4 jours j’ai appelé au secours et on est venu me chercher.
      Je suis parti sans le prévenir. Il n’a jamais appelé pour savoir ou j’étais.
      Au début en parlant de lui je disais mon géniteur, maintenant je ne pense plus jamais a lui. Il a fallut ton commentaire pour cela me revienne à l’esprit. Dernière anecdote mon géniteur. Il m’a piqué mes 40 € que ma mère m’avait donné quand je suis allé chez lui.
      Finalement je suis heureux de ne pas être son fils.
      Ma vie a beaucoup changée depuis l’extrait d’un de mes post que tu as reproduit. Ma maman a épousée mon papoo. Mon grand frère, Vivien, est officier de marine marchande et il marié, mon petit frère, Florian, va rentrer au collège. J’ai quitté ma ferme bretonne pour un appartement à l’école militaire. L’un de mes chien est mort d’épilepsie j’ai du donner l’autre qui devenait méchant…
      Oui mon père connait mon blog, il le lit et parfois le critique. Il me corrige, m’encourage, me propose des sujets… je n’ai aucun secret pour lui. Il sait tout de moi, mes qualités et aussi mes défauts.
      Mon père est un vrai père. Il est présent pour moi,. Il m’épaule me conseil, m’encourage; m’aime.
      Mon père, mon héros, mon papoo. Même si parfois je préfère qu’il ne vienne pas me chercher devant mon lycée.
      Une chose n’a pas changée, je porte toujours été comme hiver de sublimes bermudas qui font couler beaucoup de salive.
      Oui pourquoi avoir répondu à tes questions… je ne sais…
      J’ai encore écris un devoir de philo. J’ai été comment ?
      Merci de m’avoir posé ces questions.
      Amicalement
      Guillaume

      • Comment tu as été ? Si tu as été compréhensible ? Tu n’imagines pas a quel point tu l’as été … et ce que tu as écrit est vraiment de la philosophie, est de la vraie philosophie … réussir a trouver le positif dans une situation, dans un début de vie, qui aurait pu te rendre aigri, violent ou défaitiste … réussir a comprendre que l’un est géniteur et l’autre père et que ça n’a vraiment rien a voir … que l’un est inexistant et que l’autre t’a choisi comme tu l’as choisi. Ton géniteur n’est effectivement pas ton père, tu n’es pas son fils … vous avez en partie des gènes communs mais un homme n’est pas, de loin pas, limité a ses gènes. Si tu ne l’avais pas rencontré et constaté de tes yeux, sans doute resterait-il un goût d’inachevé, de père de rêve … là il a pu prendre la place qu’il méritait dans ta vie …

        Mais surtout ne montres pas ce que tu as écrit ici à ton Papoo … parce que d’abord il va pleurer comme un madeleine (et inonder votre appartement !) puis il va te prendre dans les bras et te serrez jusqu’à ce que tu étouffes (arghhh !) … et finalement te couvrir de bisous mouillés (beurk !)🙂

        Les bermudas, été comme hiver, c’est pour faire fantasmer tout ton lycée sur tes jambes sublimes ? Parce que çà ne peut pas être pour le plaisir de se les geler avec du -15 dehors !!

        Une dernière chose «Même si parfois je préfère qu’il ne vienne pas me chercher devant mon lycée» … ben ouais quoi, t’es plus un bébé … et puis à quoi ça sert de mettre de sublimes bermuda si on ne peut pas vérifier qu’ils font leur effet …et puis si tu es obligé de rentrer alors qu’Aubry (et comment il est son sourire à lui ? :-)) est encore là et que vous pourriez passer une demi heure de plus ensemble😉

        Une vraiment dernière chose … tu n’est sans doute pas parfait (il n’y a que moi qui l’est !!) … mais si à ton âge mon pitchoune a évolué dans le sens de l’intelligence de la vie qui est la tienne (en tous cas de ce qui transparaît dans ton blog) je serais fier de lui … autant que Papoo doit l’être de toi …

        Et la vraiment, vraiment dernière chose … Qui je suis ? Je ne suis pas sur que ce soit important … Je te rassure, pas un espion … on ne se connaît pas … juste un mec qu’un garçon, sa sensibilité et son blog ont séduit … non je ne drague pas ……… quoique !🙂

        Veuillez agréer, Monsieur l’expression de mes salutations amicales … ou simplement bises si tu préfères🙂

        • Voilà encore une journée d’examen finie.
          Je commence à être crevé. Pas seulement psychologiquement mais bizarrement physiquement aussi. Alors que je passe la journée assis sur mes fesses et que seul mes petites cellules grises travaillent… Je ne comprends pas.
          Peut-être sais tu que j’ai passé mon dernier week end à Conques dans l’Aveyron et qu’a cause d’une grève de la SNCF, que je respecte, nous avons galéré pour rentrer à Paris. Mon père à du nous trouver quelqu’un qui accepte de nous remonter en covoiturage.
          Peut-être sais tu que depuis que je suis petit mon pseudo sur internet est « Guillaume le conquérant » (ça commence, d’ailleurs, a devenir lourd a porter à mon âge)… revenons à nos moutons. Donc depuis le week end dernier mon père ce héros ou sourire si doux, et à l’humour caustique, ma rebaptisé.
          Je suis devenu Guillaume de Conques errant !
          Voilà comment je suis traité…. C’est bon d’être aimé.
          Je ne sais pas si je me suis bien comprendre dans ma précédente réponse mais il ne faut pas croire qu’avant que mon papoo ne rentre dans ma vie j’étais malheureux. Ma mère travaillait comme régisseur dans un grand domaine, nous n’étions pas riche mais tant que nous étions raisonnables nous ne manquions de rien. Rien de superflu mais beaucoup d’amours et rires.
          Maman, je t’aime.
          J’ai eu la chance d’avoir un grand frère qui a prit le temps de m’apprendre, de m’expliquer. Il a passé du temps avec moi, ne m’a pas exclu du cercle de ses amis. Il a aussi tenu le rôle du papa quand il a fallut m’expliquer le « zizi sexuel »
          Vivien je t’aime.
          Après une cigogne a déposé un petit garçon blond avec de grands yeux magnifiques et un sourire a faire qui me fait toujours craquer. Toujours partant pour me suivre, un caractère en or. D’ici peu ça va être à mon tour de les passer les secrets de zizi sexuel. Mon père, ce héros au sourire si doux, n’est pas très à l’aise dans ce domaine m’a délégué cette tâche.
          Florian mon frangin, mon poteau, je t’aime.
          Sais-tu qu’il y a quelques temps mon géniteur a tenter de reprendre contact avec moi. Je lui ai écris un long courrier pour lui expliquer que je pensais de lui, de son attitude , de son mépris pour ma mère, pour moi… Je suis ai interdit de reprendre contact avec moi et de m’oublier comme je l’avais moi même.
          Mes bermudas ont beaucoup de succès au lycée. j’ai eu quelques souci avec des moqueurs lorsque mes poils ont commencé à pousser mais je n’ai pas lâché et les moqueurs ont trouvés d’autres à taquiner.
          Je suis un garçon monogame. Je suis resté pendant 3 avec Benjamin sans jamais regarder ailleurs. Nous avons cessé de nous voir pour des raisons qui nous dépassaient tous les deux. Malheureusement Aubry n’est pas dans le même lycée que moi, il est un peu plus jeune que moi, ce n’est pas pour lui que je mets des bermudas et pas lui qui en profite pendant la semaine.
          Détrompe toi ami hiram.phil quelque soit la température extérieure je n’ai jamais eu froid aux jambes. Sans doute l’habitude. Même pour le mariage de mes parents Florian et moi étions en bermudas (avec chemises cravate, veste et chaussures habillées. En revanche l’hiver je préfère mettre des boxers les vents coulis entrant par le bas sont assez désagréable mais l’été c’est très agréable. J’ai d’ailleurs fait quelques émules.
          Je ne sais toujours pas qui tu es alors que je te dis tout de moi. (tout mais uniquement ce que je veux dire)
          Bonne soirée
          Guillaume

          • Tu m’étonnes d’être fatigué … l’organisme a des limites, bien souvent dépassées en période d’exam … un peu comme un moteur de voiture en sur-régime (oui même s’il s’agit d’une A5🙂 ) … période qui heureusement ne dure pas. Mais faut quand même laisser le moteur se reposer un peu et faire autre chose … une bonne pizza ou une toile avec des copains, est sans pareil … ou dormir (non, sans copain, j’ai parlé de dormir !!) jusqu’à plus soif vaut plus que tout … mais bon je vais pas jouer les parents, c’est pas mon rôle !

            Je ne sais pas si ça ne va pas un peu loin dans l’intime des messages alors qu’on est quand même sur le net et pas au téléphone entre amis ou en mail perso … se mettre à poil dans un camp naturiste, c’est pas surprenant ni dangereux … par contre, même quand on est beau comme Apollon (ce dont je ne doute pas un instant !!), dans une foule où tout le monde est habillé … ou pire est habillé et a des masques comme au carnaval de Venise sur la face … ça a un coté un peu stressant ou space !

            T’est quand même un drôle de bonhomme (il n’y a rien de péjoratif dans ces termes, c’est « affectueux » voire admiratif) … tu décris ta vie et ta famille comme celle d’un bizounours alors que le fait d’être « rejeté » par son géniteur aurait fait entrer plus d’un garçon (je parle d’avant … je sais que maintenant t’es plus un garçon mais un homme qui a du poil aux pattes et qui sait tout sur le zizi sexuel🙂 ) dans la psychiatrie lourde … toi, malgré ça tu arrives à voir le bonheur dans ta famille et la vie, sans jouer les revanchards (ce qui serait compréhensible) ni les caliméros (ce qui serait aussi compréhensible)
            Je n’avais pas compris qu’avant tu aurais été malheureux … mais est ce que tu t’es demandé si le fait que tu sois aimé, ce ne serait pas (aussi, juste) parce que tu es aimable ? C’est rare d’être aimé alors qu’on n’est qu’un sale connard … oui tu as de la chance d’avoir une famille comme ça, qui t’aime … mais cette chance tu en es aussi – un peu-beaucoup- passionnément (rayer la mention inutile !) le responsable, l’ouvrier (au sens de celui qui oeuvre pour). Juste retour de ce que tu envoyes …

            D’ailleurs en parlant d’amour … c’est quoi ce truc … depuis quand ne pas être dans le même lycée, serait une barrière pour voir ton Aubry d’amuuuuur ! Je taquine en mettant « amuuuur » mais sérieusement, tu ne vas pas laisser la distance faire sa loi … ou tu es attiré (c’est peut être un peu tôt pour parler d’amour ?) et tu trouves un moyen de vous retrouver de temps en temps (régulièrement !!) … ou il ne te manque pas (vraiment) quand il n’est pas là … et c’est un bon signe que ce n’est pas encore le bon … mais ne laisses pas le hasard faire sa loi … c’est toi (vous) qui choisissez … ni les autres, ni le hasard ! Ne laisses pas passer le potentiel (pote en ciel !!!) « homme de ta vie » … Et c’est un ordre !!🙂
            Ceci dit moi qui ai eu du mal a être fidèle plus de 2 ans … je donne un ordre a un garçon qui était monogamme et fidèle à quoi … 14 ans ? (par une savante déduction … tu passes le bac, tu dois avoir 17 ans … et tu as été fidèle pendant 3 ans … donc au plus 14 ans … ne me dis pas que tu étais en couple a 13 ou 12 ans espèce de pervers !!)

            PS : juste pour info … et au risque de caser un mythe … ton petit frère n’a pas été déposé par une cigogne … mais c’est ton papa qui a mis sa petite graine dans le ventre de ta maman … bref attends encore un peu et cherches sur internet avant de faire prof de zizi sexuel pour Florian🙂
            Surtout que les enfants actuels … je me suis mis en tête d’expliquer a mon fils (8 ans 1/2) comment on fait le bébés … à la fin d’une longue explication … il a réfléchi et m’a dit … mais alors comment ils font les « homosessuels » pour faire de bébés … j’ai été un peu cueilli « gloups »🙂 Je n’ai trouvé que « On en reparlera une autre fois Arno » à dire … ce qui est une réaction idiote face a un gamin qui pose une question … même les pères pleins de bonne volonté ne sont pas parfaits🙂

            PS2 : Guillaume le Conquérant … vaut mieux être devenu Guillaume de Conques errant … que Guillaume le Con qu’est Rance !

            T’es vraiment un drôle de bonhomme … mais surtout ne changes rien … sauf peut-être t’épiler les jambes c’est beaucoup plus sexy … par contre les boxer … très bon choix … il n’y a rien de pire qu’un homme en slip ou en caleçon … enfin ce que j’en dis moi !!!!
            Philippe

            • Il est normal que j’aime me mettre à nu vu que je suis un peu naturiste. Pas que je frequente assidûment les lieux naturistes, même si je suis déjà aller à Heliomonde (St Chéron 91) Depuis longtemps on ce baigne tout nu dans notre piscine et la porte de la salle de bain n’est pas forcément fermée pendant les douches.
              Mon petit frère n’aurait pas emmené par une cigogne… Ce n’est pas possible, on m’aurait menti… Ô rage, Ô désespoir que n’ai je tant vécu que pour cette infamie…
              En fait, sans le savoir, tu as raison. Il n’est pas arrivé par les airs mais par l’ascenseur.
              Je crois que je vais me recoucher, je dis Ue des conneries !

              • Effectivement il faut que tu ailles dormir … ça t’évitera de dire des bêtises et de te trahir !
                C’est donc toi le pervers recherché par Interpol qui se promenait nu sur ces plages (qui ne sont pas du tout naturistes !!) et qui laisse délibérément la porte de sa douche ouverte pour attirer des âmes innocentes … je suis sur qu’en plus tu laissais tomber ta savonnette mieux pour les prendre dans ta toile🙂
                Petite précision … un vrai naturiste ne prend pas de plaisir à se promener nu, a se montrer … mais du déplaisir a être contraint, à être enveloppé dans du textile … c’est les exhibitionnistes qui aiment se montrer nus … CQFD🙂
                Non sérieux … tu vas être déçu mais tu es juste normal … c’est les autres, ceux qui sont choqués, qui sont malades ! Ce qui regardent les autres en disant t’as vu son nez, sa dégaine, sa bite, sa couleur … c’est eux les tordus … un corps vaut un corps (bon c’est vrai qu’il y a quand même des plus beaux ou des plus sexy … on ne va pas jouer les faux cul et dire que quand on voit quelqu’un de mignon (habillé ou pas) on détourne les yeux🙂 ) … mais un moins beau mérite autant de respect qu’un autre.

                En fait … je me demande vraiment ce que cette conversation fait sur ton blog ?!!
                D’ailleurs pour revenir à ce qui fait sa substantifique moelle … c’est fini quand les exams … j’attends avec impatience une nouvelle perle que tu vas nous faire découvrir …

                Comprend plus rien … « Une maman, (…), une vieille ferme, des chevaux, des vaches, des ânes, une basse cour… La vie est belle ! » … il y a un ascenseur dans ta ferme (en tous cas dans la mienne c’est pas le cas !) … ça doit pas être pratique de faire rentrer les animaux par l’ascenseur … ou alors les ânes te suivent dedans en disant « hé frérot … attends nous » 🙂

              • Et bien non c’est n’est pas moi ce dangereux pervers. Je me baigne nu dans la piscine de la maison, pas ou plus en public.
                Je suis beau être un grand garçon avec de jolis poils soyeux sur les jambes il m’arrive de prendre ma douche avec mon frangin qui n’est pas gêné non plus.
                Je ne prend pas plaisir a me promener nu, je trouve agréable, quand il fait beau, d’être nu. Le vent qui passe sur la peau, l’eau qui glisse sur le corps c’est un vrai plaisir.
                Tu as raison, brisons là, ne parlons plus, ici, que des sujets que je traite dans mes articles.
                On peut, si tu le veux, continuer cette conversation en mail privé.
                Mon petit frère n’est un frère de sang. Si tu veux qu’on en parle je préférerais qu’on le fasse en privé.
                Voilà, voilà…
                @+

    • J’ai aussi une question.
      Qui es tu hiran.phil ?
      Petit oubli sur ma précédente réponse.
      Je suis tres heureux que « ton pitchoune » soit si proche de toi.
      Je souhaite que le grand philosophe, bâchelier en devenir qu’il sera devenu ait encore une longue liste de petits riens a partager avec son père.
      Amicalement.
      Guillaume

  3. Petite phrase lue et qui me plait bien et qui va plutôt bien avec ce post.

    Je ne veux pas être un fils à papa, je veux être le fils de mon père.

    Jean-Baptiste Charcot (le navigateur) fils de Jean-Romain Charcot (le professeur de médecine)

    Le commandant du « Pourquoi pas » (le navire d’exploration polaire du commandant Charcot) Joseph-Guillaume Le Conniat était natif de Plouézec (Côtes d’Armor) la ville ou j’ai vécu jusqu’à mes 13 ans.
    Le  » Pourquoi pas » à sombré corps et biens au large de la côte ouest de l’Islande la nuit du 16 septembre 1936, au cours d’une violente tempête. (Une rue du village porte son nom)
    Tous les passagers et les hommes d’équipage ont péri, soit 40 victimes, à l’exception du maître timonier Le Gonidec, qui a pu atteindre le rivage à la nage.
    Si vous visitez ma région il faut visiter le musée de la mer à Paimpol mais aussi (et surtout) voir me mur des disparus en mer dans le cimetière de Ploubazlanec. Chaque fois que j’y vais je ressens une intense émotion devant tous ces noms, tous ces équipages qui ont quittés nos côtes pour ne jamais y revenir. Quelques uns de mes ancêtres en font partis.

    • Il y a deux métiers que j’admire mais que je ne comprends pas … Marin et mineur (mineur de fond, pas l’age !!) … je ne comprends pas mais j’admire.

      Je ne comprends pas comment on peut encore aimer la mer alors qu’elle a englouti ton père, ton mari, ton fils ou ton chéri … j’adore regarder la mer y aller … mais elle ne m’a volé personne, n’a été source que de plaisir , pas de tristesse … et pourtant tous les marins, toutes les mères, toute les femmes, tous les enfants de marins ont un attachement indéfectible a la mer … comment ça se fait ?

      Comme les mineurs qui ont disparu dans un coup de grisou, dans un effondrement … tous et leur famille ont pleuré la fermeture des mines en Lorraine alors qu’elles signifiaient souvent la mort, la silicose ou autres maladies plus sympa les unes que les autres !

      Respect de quelque chose de « supérieur », d’une force qu’on sait qu’elle sera de toutes façons plus forte que nous ou syndrome de Stockholm ?
      Elève Guillaume vous avez 4 heures !

      Profites bien de ton WE. Bises (chastes !)
      Phil

      • Je ne comprends pas le métier de mineur non plus mais j’imagine bien les souffrances que les femmes de mineurs ont soufferts en voyant descendre au fond du trou le mari, le fils…
        Dans la famille de ma mère il y a eu beaucoup de marin, des marins qui pratiquaient la pèche , quelques uns ont péris en mer. Dans la famille de mon père il y a beaucoup de marin aussi, mais des marins de guerre. Il y a eu des militaires, des officiers et des corsaires. Maintenant il y a même un marin, célèbre, qui a pratiqué longtemps la course au large.
        Je pense que les femmes qui voyaient partir, maris, fils, frères n’avaient pas le choix. c’était l’un des seuls métiers disponibles sur la région de Paimpol à l’école.
        A côté de chez moi, à l’endroit ou les femmes attendaient le retour du mari s’élève « la croix des veuves » Certaines dans le même naufrages ont vus disparaitre le mari plusieurs des enfants et un frère. La visite du mur des disparus en mer est pour moi toujours aussi poignante.
        Les femmes de pécheurs comme les femmes de mineurs ont pleurés quand la pêche à la morue en Islande à cessée ou quand les puits ont fermés. Elle ne pleuraient pas ces fermetures mais elle pleuraient la perte du travail, les lendemains difficiles. Souvent les familles avaient de nombreux enfants et c’est la peur du lendemain qui leurs faisaient peur.
        Mon week end est tranquille, je me fais dorer au bord du plan d’eau. Ce matin, à la fraîche, j’ai fais une grande balade avec Árveig ma jument.
        Je rentre à Paris dans la soirée.
        J’espère que tu as passé un bon week end aussi.

    • j’ai pris de l’âge , mais je suis un jeune marin qui à pas mal bourlingué j’ai vu le mur des disparus que tu ma fais découvrir à l’époque et l’envie de partir en mer, au départ de Madagascar on à eu 3 tempête assez méchantes auquel je n’étais pas préparé il y as tellement de choses a faire sur un voilier que de garder le Cap et nous étions balancer de tous les cotés le vent et les vagues vous frappe le visage d’une tel force inimaginable j’ai pas perdu le nord mais j’avoue avoir eu une pensée pour tous les marins disparus et tous mes amis qui se trouvais a des milliers de Kms après ces tempête calmé mon capitaine et moi avons toujours eu une minute de silence en respect pour toutes les disparitions en mer, merci pour ton article Guillaume, peux tu m’aidé si tu à le temps à trouver ce livre du comandant du ¨pourquoi pas ¨ belle article que tu a fais la! bon courage pour la fin de tes examens lundi et bonne fin de Weekend amicalement Jean Bernard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s