Danil PLOUJNIKOV (Данил Плужников)

 

Danil PLOUJNIKOV 14

Par Guillaume

Cet article n’aurait jamais vu le jour si mon ami Bruno ne m’avait fait découvrir ce jeune chanteur et qu’il m’ait donné toutes les informations que vous trouverez ci-dessous.
C’est Bruno qui a écrit cet article, je ne fais que de le mettre en forme.

Mille mercis à lui.
(Bruno s’occupait du site français des « Robinzon » Il a organisé plusieurs séjours pour eux en France ou malheureusement je n’ai pas pu me rendre)

Je vous laisse découvrir la très belle voix et l’incroyable présence de :

Danil Ploujnikof (Данил Плужников)

Danil est né le 26 janvier 2003 à Adler (un des arrondissements de la ville de Sotchi)

Ses qualités principales sont : courage, volonté, travailleur, gaieté, humilité, sociabilité et gentillesse.

Né dans une famille où l’on aime la musique (la mère chante, le père joue de la batterie, du piano et de la guitare).

Bébé sans problème (à la naissance 48 cm et 3,100 kg), les nuages apparaissent au-dessus de cette famille quand Danil a 10 mois. Sa mère se rend compte qu’il ne grandit plus et ne prend plus de poids. D’abord les médecins ne s’inquiètent pas mais ils découvrent que l’enfant est atteint d’une forme de dysplasie spondylo épiphysaire congénitale des membres supérieurs et inférieurs, une maladie complexe systémique des os.

Concernant sa maladie Danil a accepté, pour favoriser la recherche, de faire profiter de sa toute jeune notoriété une émission de télévision de vulgarisation médicale. sa présence a boosté l’audience ainsi que le visionnage de l’émission sur YouTube.

Sa maladie est douloureuse, se lever le matin est un supplice à cause des douleurs dans les articulations, mais le gamin ne cède jamais à la douleur.

Il a déjà subi trois opérations chirurgicales pour redresser ses jambes. Actuellement, les médecins sont divisés, certains prônent une intervention chirurgicale rapide, d’autres sont catégoriquement contre. 2 opérations semblent être planifiées.

Quoiqu’il en soit, si Danil a souffert de cela au début (à l’école ne pouvant suivre ses camarades dans les jeux de cours de récréation et au sport, il s’asseyait sur une table pour raconter des histoires ou inventer des jeux et tous s’asseyaient autour de lui pour l’écouter), désormais il s’est accepté tel qu’il est et vit avec sa petite taille (actuellement 98 cm) sans se préoccuper du regard des gens.

Son histoire et son bon cœur l’ont amené à se préoccuper des enfants encore plus malades que lui. Ayant pris en charge son destin avec courage et dignité, il s’occupe de bienfaisance et va régulièrement chanter et jouer du synthé dans un centre pour jeunes cancéreux. Il était difficile pour lui d’accepter que certains de ces enfants ne pouvaient pas être sauvés mais la joie et les sourires des enfants l’ont convaincu que ce qu’il faisait était juste et nécessaire.

Depuis 1 an et demi, 2 ans, les douleurs articulaires sont devenues intenses puisqu’il n’a plus du tout de cartilages. Mais Danil résiste aux difficultés quotidiennes et veut rester indépendant et autonome en faisant tout lui-même, il va même chercher sa grand-mère à la campagne pour l’emmener avec lui en ville dans sa voiturette.

Il est inscrit à l’école 28 à Sotchi mais il suit l’essentiel de ses cours à la maison (les professeurs se déplacent ou par Skype). Élève brillant (“il saisit tout à la volée”), il est actuellement en 4ème.

Niveau artistique, il est rentré à 4 ans au Centre de réhabilitation pour handicapé de Sotchi où il a commencé à entrer en scène. Au début en déclamant de la poésie puis, à 6 ans, en chantant.

Ses parents l’ont inscrit à l’école de musique où il a sauté plusieurs classes. Il suit désormais parallèlement des cours de chant et de piano.

Il a commencé plus jeune à composer des morceaux au synthé et il a été lauréat (20 fois) ou second (7 fois) de concours musicaux régionaux, nationaux et internationaux (pays de l’est).

 Il adore danser, faire du skateboard – ici au parc olympique où il était invité en 2014 pour les jeux paralympiques) et de la voiturette électrique (à partir de 8’10” dans la vidéo de présentation de Danil par Golos dieti. Il aime aussi dessiner et écrire des vers mais sa grande passion (vitale) est la musique.

Sa prof de musique n’avait pas eu d’élève handicapé avant lui, au début il était inhibé. D’autant qu’il ne peut pas être ferme sur ses jambes pour travailler le diaphragme. Quand il n’arrivait pas ou ne comprenait pas et que les larmes remplissaient ses yeux, la prof sortait sous un prétexte quelconque. A son retour elle demandait à Danil : “nous continuons ?”, il répondait, étonné : “bien-sûr, allons-y”.

Danil a hésité à s’inscrire à Golos dieti, il avait l’habitude de public moins important dans les salles. Là il voulait prouver qu’il ne chantait pas plus mal que d’autres, mais la grandeur de la salle et la télé l’inquiétait. Finalement il s’est décidé.

Pour l’audition à l’aveugle il a chanté “Deux aigles” en hommage à son grand-père qui avait fait toute la “grande guerre patriotique”, parce qu’il trouvait que beaucoup avaient tendance à oublier les exploits de cette génération héroïque qui a permis de se libérer du nazisme.

Il a chanté cette chanson avec tellement de pénétration et de spiritualité que les coachs étaient scotchés. Dima Bilal, le coach qui s’est retourné à la dernière seconde, a avoué être tellement bouleversé qu’il avait failli oublier d’appuyer sur le buzzer.

La réaction des coachs qui ont découvert son physique en se retournant n’a pas surpris Danil déjà habitué à de telles réactions, il en plaisantait plus tard en disant : “les coachs se sont retournés, ils m’ont vu, et ce fut une minute de silence”. En répondant aux questions, Danil a montré à la fois beaucoup de dignité retenue et un bon sens d’adulte. Mais la principale question (son handicap) brûlait la langue de chacun mais personne ne s’est décidé à la lui poser.

À la petite finale (opposé aux deux autres sélectionnés de l’équipe de Dima Bilal) il a obtenu 66,3% des voix.

À la super finale, il a obtenu 61,7% des voix.

Pas de favoritisme ou de complaisance dans Golos dieti puisque par exemple, dans son équipe, concourait le fils du directeur du Bolchoï, qui a été éliminé assez vite.

Audition à l’aveugle :

“Battle” interne à l’équipe :

Equipe de Dima Bilan (le choix pour les finales) :

Chanson des 3 restants de l’équipe de Dima Bilal (avec lui-même)

Finale (les deux chansons) :

Chanson après la victoire :

Pour ceux qui seraient intéressés et qui parlent  le russe la vidéo de l’émission médicale sur Danil :

Vous pouvez retrouver des articles de presse russe en cliquant sur les liens ci dessous.

ICI

ICI

ICI

ICI

ICI

YouTube Ami   YouTube De sa maman  VK Perso  web_icone Web

VK Groupe officiel    VK De sa maman  VK De fan

         

Publicités

30 réflexions sur “Danil PLOUJNIKOV (Данил Плужников)

  1. Cela me fait penser à Grégory Lemarchal !!!
    Je trouve que sa voix est à rebours de son physique : il a une très belle voix mais je trouve qu’il n’a pas un physique avantageux (pourtant je trouve que les russes sont trés beaux habituellement).
    Merci pour cette découverte intéressante !!!

  2. Comme je te l’avais promis je viens de regarder ce soir t’on blog , Danil et le spectacle complet cela ma fait vibré, et j’ai fermé les yeux a toute les chansons pour encore prendre plus le bonheur de sa si belle voix, et surtout son admirable courage, le trio étais époustouflent, les voix douce et la musique très belle chansons Russe, je me dis souvent l’espoir à une grande valeur et je voudrai bien que un miracle se réalise pour lui, il chante avec son cœur, c’est de toute beauté, le tin de sa voix douce varie j’adore ces chansons, je viens de passer un grand bonheur de chant Russe auquel je prête une attention toute particulière à ce spectacle bravo a Bruno et Guillaume en remercîments pour ce soir pour m’avoir fait découvrir Danil et l’espoir daller encore plus loin pour lui et tous ces jeunes chanteurs et chanteuses qui apportent la vie amicalement Jean Bernard .

  3. C’est marrant … quand j’ai vu ce post … je me suis dit « Mais il fait quoi là Guillaume ? Il nous la joue misérabiliste ? » … vous savez ce truc bizarre où, dans certaines émissions, les gens gagnent non par leur vrai talent … mais parce qu’ils sont gros, aveugles ou autres … et qu’ils attirent une forme de pitié au lieu d’admiration vraie.
    Et puis j’écoute … non Guigui n’a pas fait dans le misérabilisme (ce qui, pour être honnête, m’aurait surpris !!) … ce « petit mec » n’est pas juste un « petit mec » … c’est un artiste à part entière … une voix, une vraie puissance (malgré sa petite cage thoracique, ce qui est « mécaniquement »  » techniquement » une vraie prouesse) … preuve que ce n’est pas juste du talent mais un gros travail.

    Oui, il me fait aussi penser a Gregory Lemarchal … en ce sens qu’il ne voulait pas qu’on l’admire comme chanteur « handicapé » (il l’a d’ailleurs caché le plus longtemps possible) mais bien comme chanteur point barre … qui n’a jamais considéré sa maladie comme un plus potentiel … c’est son talent qui était le seul plus.
    Danil a bien entendu du mal à « cacher » sa maladie … mais manifestement lui aussi ne veut se battre que sur le terrain du talent … et ce talent est bien au rendez-vous !

    Quand au physique « pas avantageux » … je trouve qu’il a un visage magnifique … des yeux et un sourire à tomber … le sourire d’un garçon qui vit pleinement son rêve.

    • Effectivement ! Un visage magnifiquement expressif ! Peut-être pas « joli », mais vraiment beau par tout ce qui s’en dégage.
      D’autre part, les russes ont une relation moins faux-cul que la notre avec les handicapés. Ils les regardent pour ce qu’ils sont sans apitoiement ni regard compassionnel qui les rendraient encore plus « à part » qu’ils ne le sont. Les votes du public ont certainement été sincères et visaient le talent.
      Et soyons certains d’une chose : personne n’utilisera la pitié des gens pour faire de Danil un produit marketing.

  4. Voici le message reçu de la maman de Danil suite à cet article :
    Здравствуйте! Очень приятно было с вами познакомиться. Спасибо Вам большое тёплые и искренние слова! Мне и Данилу было очень приятно прочитать добрую статью про нашего мальчика! Мы благодарим вас за поздравления и высокую оценку!!!
    Передайте наши почтительные привет французским друзьям
    С уважением, Ирина.
    Ce qui peut se traduire par :
    Bonjour ! Il était très agréable de faire votre connaissance. Merci beaucoup à vous pour les mots chaleureux et sincères !
    Moi et Danil étions très heureux de lire un bon article sur notre garçon !
    Nous vous remercions pour vos félicitations et pour votre haute opinion !!!
    Nous transmettons nos respects aux amis français.
    Respectueusement, Irina.

    • Comme je te l’ai déjà dit tu transmettra a Danil et à sa famille mes amitiés.
      Je forme des vœux pour qu’un traitement soit trouvé pour que les douleurs dont souffre Danil soient apaisées à défaut qu’il ne guérisse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s