Non au harcèlement

Stop

Par Guillaume

LuckytwoIl y a peu, je traînais comme à mon habitude sur Internet, à la recherche d’un artiste pouvant faire l’objet d’un article sur le blog, quand je suis tombé sur la chaîne de Lucky Two, un garçon de 19 ans.
Plein de vidéos marrantes, touchantes, un peu extraverties, je pourrais même apprendre à me maquiller grâce à lui !
Une des vidéo m’a donné vraiment la chair de poule.

Luc, avec beaucoup de pudeur mais avec un courage énorme, nous raconte le harcèlement dont il a été victime au collège puis au lycée. Il nous raconte cette expérience intime avec, on l’entend encore dans sa voix, beaucoup d’émotion et de souffrance.
Même plusieurs années après, on ressent chez Luc une fragilité et une sensibilité extrême sur ce sujet, ce qui se comprend facilement. Et pourtant, malgré ce que ces événements ont laissé comme cicatrices avec lesquelles il devra vivre, il se montre en tournant cette vidéo, infiniment plus « couillu » que les lâches qui voulaient prouver leur « virilité » en s’attaquant à quelqu’un qu’ils ont repéré comme une proie.
Certains leur auraient simplement « mis un pain » et le problème aurait sans doute été rapidement réglé … la nature douce (limite Bisounours🙂 ) de Luc lui a interdit de se révolter contre ses bourreaux.
j’aime beaucoup le travail que fait Luc sur sa chaîne YouTube que je suis très régulièrement. C’est souvent drôle, touchant et même instructif. J’aime aussi les vidéos qu’il fait avec Valentin, son petit ami. Il forme un très beau couple.

Vous savez combien je suis sensible à ce problème, ayant moi même été personnellement confronté au harcèlement dans mes années collège puis celles du lycée. Je cumulais les handicapes, tête d’ampoule, petit, fluet, retard de puberté…
Ce ne fut pas l’enfer qu’à vécu Luc mais j’en ai chié quand même. Le pire c’est que moi je me sentais coupable. Heureusement que comme Luc j’ai une famille formidable et un grand frère champion du monde toutes catégories pour le réconfort et les câlins.

Merci à Phil pour m’avoir aider a verbaliser ce que j’avais sur le cœur.
Mon émotion était trop grande pour que j’arrive a trouver les mots pour l’écrire. J’étais confus et abscons. Un horrible gloubiboulga (clin d’œil a papoo) sortait de clavier et je n’arrivais pas m’en sortir.

J’ai écris directement à Luc pour lui demander l’autorisation de publier sa vidéo. Il m’a donné son accord et voilà le post qu’il a validé.
J’ai terminé l’article le 1er août et j’ai décidé de le publier à quelques jours de la rentrée pour que tous aient en tête qu’il faut dire :

NON AU HARCÈLEMENT

Regardez, écoutez et partagez cet article très largement, ou au moins la vidéo de Luc parce que c’est une jolie façon de rappeler à ceux qui sont harcelés que dans ces situations … ce n’est pas eux le coupable mais bien la victime … qu’il existe des moyens de les aider.
Merci Luc pour ce témoignage.

J’ai préparé une petite compilation de vidéos musicales traitant du sujet.

Collège boy (Indochine)

« Hopeful » (Bars & Melody) en anglais

« Maux d’enfants » (duo Patrick Bruel et La Fouine) 

Du rap aussi

« Defined » (Ronan Parke) en anglais

Antoine un jeune Youtubeur chante aussi le harcèlement dont il a été victime.

Liens utiles :
SOS Homophobie
Le refuge

SOS Harcèlement (appelez le 3020)

Luc sur les réseaux sociaux

YouTubeFacebookAutre TwitterInstagram

 

Snapchat

8 réflexions sur “Non au harcèlement

  1. Bonjour,
    Vous signez là un bel article intéressant.
    Petite, je n’ai jamais eu de problème car dotée d’un fort caractère mais je m’aperçois que beaucoup de garçons souffrent au quotidien.
    Merci pour ce texte. Bises.
    Svet’

    • Bonjour,
      Je crois qu’en fait on est là sur un vrai problème générationnel. Comme vieux (pardon, je ne sais pas de quelle génération vous faites partie !) on a du mal a comprendre le problème. Ce n’est ni une question de sexe ni de force personnelle.

      De mon temps (vieux con !!) ce genre de problème était impossible, tout au moins a cette échelle parce que les réseaux sociaux n’existait pas … on ne pouvait faire du mal qu’en local … et encore quand quelqu’un était harcelé, il pouvait se défendre en « pétant la tête » a son ennemi qu’il connaissait et avait en face.

      La « nouvelle génération » (oui … les pas secs derrière les oreilles😀 ) ont le bonheur d’avoir Internet dès le berceau … mais les réseaux sociaux aussi. Et sur un réseau social vous êtes anonyme (rien de pire qu’un pauvre type qui peut nuire en restant caché) … et tout ce qu’on dit de vous ( de vrai et gentil … mais surtout de faux et calomnieux) se retrouve en 2 secondes visible dans le monde entier … donc plus seulement dans votre cour d’école … mais chez les amis et les amis de vos ennemis …. etc !

      L’opération de destruction d’un individu peut se faire en 3 clics …et de façon définitive puisque le « droit à l’oubli » sur le net est juste une théorie, à moins d’avoir les moyens de payer une société spécialisée. En plus, celui qui est harcelé se ressent comme coupable, comme fautif, alors qu’il est victime. Et s’il veut changer d’école pour bloquer la mécanique … sa réputation l’a déjà précédé grâce a Facebook. On est quand dans « l’arme de destruction massive » que ma génération, la génération des plus de 25 ans n’ont pas connu.

      D’où l’importance de relayer le message du type de celui de Luc et de Guillaume pour faire comprendre aux jeunes harcelés qu’ils ne sont pas coupables mais que c’est ceux qui les harcèle qui sont les « méchants », les bourreaux … les vrais coupables.

      Merci d’avoir réagi🙂

    • Merci pour votre commentaire et votre soutien.
      Avoir un fort caractère n’aide pas forcément. J’ai du caractère, mais contre des gens qui ne pensent qu’à vous faire du mal on est très démuni.
      Il faut en parler.
      J’ai eu de la chance d’avoir osé en parler à ma famille qui m’a soutenue et qui a tout mit en œuvre pour cesse ce harcèlement. Mon collège était plutôt dans le déni.
      Je suis harcelé encore maintenant sur ce blog. Un taré qui ce dit amoureux de moi. Qui m’envoie des lettre d’amour mièvre un jour et qui me traine dans la boue le lendemain. Nous avons, avec Phil, tout fait pour bloquer ses délires sur le blog et sur nos BAL.
      Wordpress n’a pas vraiment une politique contre ce genre de fait et le FAI du personnage s’en fout carrément. Le harceleur change d’adresse mail après chaque « attaque » heureusement nous avons pu bloquer son adresse IP. Ses délires ne sont plus publiés. Faut il porter plainte ? Pour le moment je m’y refuse.
      Merci à Phil pour son soutien indéfectible.

  2. Pingback: Flaubert au collège | argoul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s