Prodiges 2016

Par Guillaume

N’habitant plus en France c’est avec beaucoup de retard que j’ai regardé l’édition 2016 de Prodiges.
Autant l’édition 2015 m’avait laissé sur un goût d’inachevé et de bâclé autant  j’ai trouvé l’émission de cette année plus respectueuse des prodiges.
Pour ceux qui n’ont pas vu cette émission je vous propose une rétrospective complète.

Tout à commencé par ça :

Je vous présente les candidats de la catégorie danse :

Clara 

Thomas

Ilonna

Jean-Baptiste

Marilou

Les finalistes de la catégorie danse sont :

Clara, Marilou et Thomas

Je vous présente les candidats de la catégorie chant :

Henri

Alexandre

Madeleine

Lucile

Vianney

Les finalistes de la catégorie chant sont :

Alexandre, Lucile et Madeleine

Je vous présente les candidats de la catégorie instrument

Sasha (Piano)

Elise (Violon)

Marin (Clarinette)

Constant (Piano)

Chanel (Harpe)

Les finalistes de la catégorie Instrument sont :

Chanel, Marin et Sasha

La Finale

Danse

Clara

Thomas

Marilou

Chant

Alexandre

Madeleine

Lucile

Instrument

Chanel

Sacha

Marin

Le gagnant

J‘ai été très impressionné par la prestation de Marin mais je pense que la rareté de l’instrument qu’il joue a pesé dans la balance.
Le candidat qui m’a le plus subjugué est un autre instrumentiste, Sasha. La qualité de son jeu est exceptionnelle et les regards vers l’orchestre et son chef fait preuve d’un grand professionnalisme. Ses sourires m’ont fait craquer.

Les « Prodiges » sont de retour
Ne pas oublier le grand concert des « Prodiges » à Lille le Vendred1 2 juin 2017 au stade Pierre Mauroy à 20h55 et retransmit en direct sur France 2.
– La plus grande chorale du monde : 10 000 Choristes
– 50 danseurs classiques
– 100 musiciens
– Les plus grands artistes de la musique classique
– Tous les prodiges de l’émission

Les autres vidéos des prodiges sont visibles sur la chaine Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous

YouTubeFacebook

Reinier Wink

RapidoReinier wink 01

Par Guillaume

Depuis que je suis enfant, j’ai une passion pour le violoncelle, sans doute à cause de mon cousin Thomas qui en joue et qui, encore aujourd’hui, arrive à me tirer des larmes (de bonheur) quand je l’écoute ou encore me tirer des fous rires quand il improvise, souvent avec son frère Foulques, des reprises de chansons pop. Je me souviens encore de l’interprétation de Let it be des Beattles qu’ils ont fait un soir de noël devant toute la famille. Ils étaient tellement drôles que je crois bien avoir mouillé mon slip de bonheur. Je m’égare à vous parler de ma vie et de ma famille …

Je profite de cet article sur les violoncellistes pour vous faire part d’une pétition, lancée par mon ami Nathan Chan, dont il a été question déjà sur ce blog, qui demande à sa compagnie aérienne « Westjet Airline » de permettre de bénéficier pour son instrument (un violoncelle) une réduction pour que celui-ci voyage en cabine avec lui. Air Canada, entre autre, fait déjà ce geste commercial.
Je rencontre aussi ce problème, à moindre échelle, il est vrai, voyageant parfois avec ma guitare et rencontrant des difficultés pour qu’il soit accepté en cabine. C’est assez dur de voir partir son instrument dans les soutes d’un avion alors qu’on accepte de payer un supplément pour que notre instrument voyage à nos côtés.

Si vous souhaitez aider Nathan et tous les autres instrumentistes à bénéficier d’un tarif préférentiel pour que leur instrument voyage avec eux en cabine vous pouvez signer la pétition ICI.
Un grand merci à tous ceux qui accepterons de signer cette pétition. Je vérifierais les noms !

J’ai découvert sur YouTube ce jeune et talentueux violoncelliste batave en rentrant de ma semaine de ski. Il est passionné par son instrument et son jeux est déjà presque parfait.

Reinier Wink a 13 ans. Il a été le lauréat du Concours Royal « Concertgebouw » pour solistes âgés de 9 à 14 ans. Il a reçu un trophée et un chèque de 1.000 € qu’il devra consacrer à ses études musicales. Si vous avez d’autres renseignements sur lui faites les moi passer.
Ce jeune prodige, le mot n’est pas trop fort, s’appelle :

Reinier Wink

Retrouver ci-dessous la dernière vidéo de Nathan Chan

Sa chaîne musicale YouTube

Sa chaîne Perso (Vlog) YouTube

Fernando Meireles

news

Maxence nous a écrit un grand article qui lui vaut une page à lui seul. Il nous parle d’un concours de jeunes chanteurs, genre télé crochet, qui fait le tour des cantons Suisse francophone. Il y a de tout parmi ces chanteurs, pour certains il faut des bouchons d’oreilles mais d’autres sont plutôt pas mal. Le concours s’appelle « Kids Voice Tour »
Un est même sorti du lot et Maxence est en train de lui écrire un article complet.
Vous pouvez regarder cette nouvelle page soit en cliquant sur le lien ICI soit en haut de la page en cliquant sur « Kids Voice Tour » (A côté d’Accueil, A propos)

coup de coeur

Fernando Meireles

A T T E N T I O N  P R O D I G E

Par Guillaume

Le Portugal est un pays que j’aime beaucoup, un de mes (nombreux) cousins y a travaillé, Mon père me l’a fait découvrir du nord au sud, de la mer à la montagne et mon cœur est reste accroché au joli village de São Pédro de Moel qui me rappelle trop ma Bretagne. Pour ceux qui seraient intéressés j’ai des adresses secrètes que je pourrais les monnayer.
Les chapelles imparfaites du monastère de Batalha mon également extrêmement marquées. En un mot, j’aime ce pays et ses habitants.

Euh… Pourquoi je vous parle de ma vie moi !
Ah oui, j’ai découvert un petit violoniste portugais qui m’a fait trop craquer. Il a déjà participé avec succès à Portugal Got Talent, il participe à des concerts et moi je l’adore. Il passe du rock, au folk et il va jusqu’au classique et même à la musique celtique. Il ne sait pas rester en place plus de 10 secondes quand il joue, (Maman BAK quand elle me voyait gigoter comme ça quand j’étais enfant elle disait que je devais avoir un nid de frelons dans la culotte) et il joue bien Fernando! Il sourit de toutes ses dents et de ses grands yeux bleus, il respire la joie de vivre et l’amour de la musique.
Cet incroyable talent s’appelle :

Fernando Meireles

Je ne sais rien de lui à part qu’il a 9 ans, qu’il habite Coimbra (grande ville universitaire du centre du pays), qu’il à un talent de malade. Sur scène pour ses concerts folk, celtique son père, Fernando l’accompagne avec un laud (sorte de luth traditionnel portugais) ou avec une vieille à roue.
Fernando vient d’une famille de musicien, son père Fernando (oui aussi) est un instrumentiste de renom, il est également luthier.

En tous cas moi je le kiff grave… mais grave !

Répétition & concert au festival Interceltique de Sendim en 2014

En concert

Classique

Folk

Ce diaporama nécessite JavaScript.

N’hésitez pas a fouiller sa chaîne YouTube, de vraies perles si cachent.

YouTubeFacebookGoogle+

Arthur Chanson

Arthur 26Par Guillaume

Voilà un jeune chanteur français qui porte bien son patronyme.
Il pourrait aussi, à mon avis, être bien placé pour le concours du plus beau regard.
Il dit de lui :
« J’ai 13 ans, le chant c’est ma passion ; classique ou moderne, sur scène ou pas, je ne peux m’empêcher de chanter! »
Je m’appelle :

Arthur Chanson

Arthur 06Ce jeune garçon n’a qu’un objectif dans la vie : devenir chanteur lyrique et ce, coûte que coûte ! Depuis un an, il est suivi par un professeur de chant afin de perfectionner sa technique pour participer à « La France a un Incroyable Talent ». Lorsque Gilbert lui demande ce qu’il compte faire si sa voix mue, Arthur répond avec beaucoup d’aplomb qu’il choisira de devenir ténor ! Un jeune homme qui a de la suite dans les idées donc et une superbe voix qui séduit le jury ! Seul Gilbert choisi de dire « NON » à Arthur préférant le revoir l’année prochaine lorsqu’il aura acquis un peu plus de technique.

Arthur 07M6 bloquant les vidéos de cette émission pour le public français, je vous invite a suivre le lien ci-dessous pour voir sa prestation. (Vous avez de la chance, vous allez avoir le droit à de la pub)
Franchement c’est
Cool
Arthur-La France à un incroyable talent

Arthur 14TF1 bloquant également les vidéos de ses émissions ils vous faudra subir … mon Google+.
Franchement c’est
Cool
Arthur-The voice Kids

Dans l’univers classique:
Arthur Interprète « Nessun Dorma » de Puccini

« Addio del passato-traviata » de Verdi

Ombra Mai fu -Haendel

Dans l’univers de la variété :
« Double jeu » de Christophe Willem dans une mise en scène sympa !

« Ebloui par la nuit » de ZAZ

« le blues du businessman » de la comédie musicale « Starmania » (enregistrement studio)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Arthur Chanson sur la toile :

YouTubeGoogle+Facebook

Ilan Zajtmann

Voilà un jeune artiste que j’ai découvert tout seul, ça devient de plus en plus rare, ayant quelques amis fidèles qui m’envoie des idées d’articles. Mille excuses auprès d’eux pour ne pas aller aussi qu’eux dans la rédaction des sujets proposés. Etant lycéen et rapportant chaques soirs des tonnes de devoirs a rendre pour hier, j’ai moins de temps a consacrer à ce blog.
Merci d’ailleurs a Olivier qui est en train de me préparer un article sur le film qu’il vient d’aller coir, Tintin. Olivier est resté un grand gamin 🙂
Je suis très heureux de vous présentez un artiste, un pianiste exeptionnel, Il n’aura pas de problème au moment de la mue. Sa dextérité est parfaire, son interprétation est fine et réfléchie. En un mot, moi qui ne suis un un fan de piano, je suis fan de :

Ilan Zajtmann

Né  le 8 mars 2001, Ilan étudie le piano avec son père depuis l’âge de  3 ans et demi.  En octobre 2008, il entre au conservatoire de Lyon dans la classe de Chrystel Saussac.
Lauréat du concours  des Clés d’Or 3 années consécutives, il remporte également un 1er prix à l’unanimité au concours Steinway en 2009 et 2010.
Passionné par le répertoire romantique, Ilan aime aussi jouer Bach, Haydn et Mozart et est  attiré par l’improvisation et la composition.
Il complète assidument sa formation auprès de Sergueï Milstein, dans le cadre du programme MUSIMAX au conservatoire de Genève et étudie la composition et l’improvisation avec Bruno Robilliard.
Il participe régulièrement aux « concerts en  famille » aux côtés de ses parents et  de sa sœur Sarah, en France et à l’étranger ( Lyon, Strasbourg, Auvergne, Djibouti, Ethiopie…) .
En novembre 2010, il donne son premier récital solo salle Mozart à Strasbourg.
En mars 2011, il remporte un premier prix à l’unanimité au concours Lizst / Schumann / Mendelssohn organisé par le conservatoire de Genève.
Ilan poursuit actuellement sa scolarité par correspondance en classe de 6ème.








Retrouvez Ilan Zajtmann : http://www.ilan-zajtmann.com/

Dance, acrobatie, gymnastique, contorsionisme

Bonjour à tous, comme vous devez le savoir j’ai commencé le lycée cette année et je manque un peu de temps pour faire de grands articles comme avant.
Des amis vietnamiens, Tien et Duc mon donné l’idée de ce rapide article en postant quelques vidéos dans les commentaires. J’ai effectué quelques recherches et rajouter mon grain de sel. Je vous présente quelques vidéos de ce que l’on peut faire avec son corps.

Vous connaissez les frères Kalutskikh, vous allez les adorer.




Vous vous pensez souple ? regardez !





Voulez-vous m’accorder cette dance ?






On termine par l’école de ballet du Bolchoi


Foolk vous fait découvrir sa passion.

Bonjour, je suis Foulques-Goulven B.A.K., l’un des nombreux cousins de Guillaume.

Voilà plusieurs mois que Guillaume me harcèle, amicalement, afin que j’écrive, pour son blog, un article sur l’une de mes passions. Je crains de mettre la main dans un engrenage sans fin, mais tant pis, je me risque. Deux possibilités s’offraient à moi, le violon ou l’escrime.

Je pratique l’escrime depuis 2 ans et j’y suis, ma foi, assez moyen, même si j’aime beaucoup ce sport. De plus, maladroit comme je suis, je risquerais de blesser quelqu’un.

Il me reste donc à vous parler de l’instrument que je pratique depuis l’âge de 5 ans, le violon. Il parait que, parfois, je suis plus à l’aise a m’exprimer avec mon violon, qu’avec des mots. Le violon est une passion, en aucun cas je veux en faire mon métier. Je ne vais pas vous jouer un morceau, je n’ai pas encore enregistré. Mais, je pense offrir à ma famille et à mes amis un CD pour Noël. CD que je vais commencer a enregistrer avec mon école de musique, afin qu’il soit fin prêt pour les fêtes de fin d’année. Il faut le temps d’effectuer les copies. Je profite d’une heure de permanence pour préparer au mieux cet article (ça ne fait qu’un mois que je travaille dessus) On n’imagine pas, le temps qu’il faut pour la recherche et la mise en forme d’un post.

Je vais vous parler d’un jeune violoniste anglais, extrêmement talentueux qui a déjà de nombreux concert pro à son actif. Un bel avenir lui est promis.

Callum Smart

Concertiste et finaliste du concours de la BBC « jeunes musiciens 2010 » il est également lauréat du concours de 2010 Yehudi Menuhin à Oslo.

Callum Smart est âgé de 14 ans, (il est né en 1996) il vit avec sa famille à Tunbridge Wells dans le Kent. Il a commencé ses études de violon à l’âge de six ans et a été l’élève au Royal Junior Collège of Music de Londres. À l’âge de neuf ans, il entra la Yehudi Menuhin school où il s’est joint à la classe de Maciej Rakowsi. Pendant ce temps, il participe a des récitals et a des concerts dans les salles Menuhin, Dorking et Cobham. Il a également joué pendant le Festival Delius avec Tasmin Bradford. Il interpréta le double Concerto pour violon de Bach avec l’orchestre national pour les enfants de Basingstoke.

 Au cours des trois dernières années Callum a été un étudiant du Chetham School of Music, où il poursuit ses études avec Maciej Rakowski. Son travail de concertiste inclus des apparitions comme soliste avec les orchestres de la Chetham, de Charnwood et le Liverpool Mozart ainsi qu’avec l’orchestre symphonique de Warwickshire. Une représentation du 5ième Concerto du compositeur belge Henri  Vieuxtemps au Festival de Valdres en Norvège. Il a donné de nombreux récitals autour du Royaume uni, y compris la Lake District Summer, Festival International de musique ainsi qu’une série de concerts au Leeds International.

 En avril 2010 Callum était le lauréat du concours Menuhin 2010 à Oslo. Il a été choisi comme l’un des trois finalistes concertistes au concours des jeunes musiciens BBC. En finale, il a joué le Concerto pour violon de Mendelssohn avec le BBC National Orchestra of Wales dirigé par Vasily Petrenko au Centre du Millénaire à Cardiff. Concert diffusé sur la BBC ainsi que sur les stations de radio BCC 2 et 3. Il s’est produit également au Conservatoire de musique de l’Oslo avec l’ orchestre de l’Académie norvégienne de  musique et avec l’Institut de musique Barratt-Due dirigé par Kristian Skalstad.

Cet été Callum a donné une série de récitals avec Gordon Back. Trois de ces récitals ont été radio diffusés par Carreglwyd. Un concert au Festival de Cheltenham. Un concert comme soliste à Cadogan Hall avec l’orchestre national pour enfants. Le 17 décembre, Callum retourne à Cardiff pour interpréter le Concerto de Glazounov par la BBC National Orchestra of Wales dirigé par Grant Llewelyn. Concert que sera retransmis en direct par radio BBC 3. Dans le futur il envisage d’interpréter des concertos avec le Nord Chamber Orchestra et l’Orchestre philharmonique de Nottingham.

 Callum a prit part à des classes de maître avec Andras Keller, Piotr Janowski, Alf-Richard Kraggerud, Stephan Barrat-Due, Almita Vamos, Peter Zazovfsky et Gordon Back. Il est passionné par la musique de chambre et est un membre d’un trio piano et le Quatuor composé de Levon Chillingirian, Simon Rowland-Jones, le Quatuor Carducci, Andras Keller, Christoph Richter, Johannes Meissl, Thomas Riebl, Marc Johnson et Pavel Fischer. Ils ont donné des représentations dans le Symposium de chaîne de Londres à la Royal Academy of Music, le Festival de musique de chambre du Royal, le Festival International du Quatuor à cordes de Greenwich à 2009 et le Festival de musique de North Norfolk.

Callum joue sur un violon de Carlo Bergonzi qui a été généreusement prêté par J & A Beare.

Je joins les 3 parties de la vidéo enregistré par Calum Smart et l’orchestre national de la BBC d’Ecosse sous la direction de Vasily Petrenko. Il interprète le concerto pour violon de Felix Mendelssohn-Bartholdy

Pour le plaisir, le miens en tout cas, je rajoute quelques vidéos des interprètes ayant été particulièrement remarqués lors des concours Yehudi Menuhin d’Oslo, en Norvège.

Kerson Leong

 

 

 

 

 Xiang Yu

 

 

 

Alexander Rybak

 

 

Ray Chen 

Callum Smart sera en concert ce dimanche

(05 décembre 2010 (voir l’affiche ci-dessus)

Carmina Burana ou la soirée découverte de d’Olivier.

Mon ami Olivier Bourguignon est allé voir un spectacle de danse et de musique au Zénith de Paris. Je lui ai demandé de nous faire partager sa soirée. Voici ci-dessous son récit. Soyez sympa avec lui, laissez lui des com, j’ai eu beaucoup de mal a le décider a écrire cet article. Bonne lecture à tous.

Lundi soir, je suis allé voir une représentation de Carmina Burana au Zénith de Paris (à proximité de la Cité de la Villette). J’avais eu une invitation par mon école.

La soirée a mal commencée, car en sortant de mon école j’ai été surpris par un énorme déluge. J’ai du rentrer chez moi trempé jusqu’aux os. J’ai sauté sous une douche bien chaude et je me suis changer. J’allais pouvoir me rendre à cette représentation propre et sec.

Lorsque je suis ressorti la chance était avec moi, le ciel s’était éclairci.

Lorsque je suis arrivé à la station de métro « Porte de Pantin », je pensais ne pas trouver cette salle de musique car c’est la première fois que je me rendais au Zénith depuis mon arrivée sur Paris (c’est-à-dire depuis 2006). Je suis originaire de Camargue, de Nimes exactement.

Finalement, j’ai suivi une longue file de personnes qui se rendaient vers le même endroit et je suis tombé sur le Zénith et j’ai eu la chance d’arrivée 20 minutes à l’avance, ce qui m’a donné le temps de faire la queue pour valider mon billet d’entrée et surtout pour me placer (car comme je vous l’avez dit, c’était ma première fois que je me rendais ici et donc j’avais peur de ne pas trouver ma place). Finalement le provincial que suis ne s’en est pas si mal sorti.

A 21 heures, le Zénith affichait presque complet.

A 21 heures 15, Ève Ruggieri, l’animatrice et productrice de l’émission de télé« musiques au cœur » est venue présenter le programme, très chargé, de la soirée :

– 1ère partie : Carmen suite de Bizet et Shchedrin : ballet créé en 1967 par Alberto Alonso, à l’initiative de la danseuse étoile du Bolchoï Maya Plisetskaya. Désirant danser sur les thèmes de l’opéra Carmen de Bizet, Maya Plisetskaya s’adresse d’abord à Dimitri Chostakovitch qui décline par respect pour l’œuvre de Bizet. Ce sera le mari de Maya Plisetskaya, Rodion Shchedrin, qui produira une suite pour cordes et percussions inspirée par l’opéra de Bizet, et son cousin, Boris Messerer, qui fera les décors

– 2ème partie : Carmina Burana de Karl Orff : il s’agit d’une cantate scénique composée en 1935-1936. Son nom complet, en latin, est « Carmina Burana : Cantiones profanae cantoribus et choris cantandae comitantibus nimbus instrumentis atque imaginibus magicis », ou « Poèmes de Beuren : Chansons profanes pour chanteurs et chœurs devant être chantées avec instruments et images magiques ». Carmina Burana est une partie de Trionfi, une trilogie musicale incluant également les cantates Catulli carmina et Trionfo di Afrodite. Le mouvement le plus célèbre est le chœur O Fortuna, à la fois le premier et le dernier mouvement de l’œuvre

Les 2 représentations étaient interprétées par 160 artistes (orchestre, chœur et ballet) de l’Opéra National d’Ukraine (Lviv) et dirigées par le maestro Grigori Penteleïtchouk. Il s’agit de leur seconde tournée en France car suite à leur première tournée qui avait lieu aux 4 coins de la France lors du Printemps 2010 (plus de 20 000 spectateurs sont venus les acclamés)

Lors de la première partie, je me suis assez ennuyé car je pensais n’assister qu’à la représentation de « Carmina Burana » et non autre chose.

Finalement, je ne me suis ennuyé que les 15 premières minutes car j’étais déçu de voir autre chose que ce que j’étais venu voir mais finalement, j’ai apprécié cette première partie car il y avait des reprises de certains passages de l’opéra « Carmen » (dont l’Arlésienne et la Bohémienne).

Cette première partie s’est terminée à 22 heures 45.

Carmen suite

Nous avons eu un entracte de 15 minutes, ce qui a permis aux fumeurs, dont je ne suis pas, de succomber à leur vice avant de pouvoir assister à la seconde partie. Le Carmina Burana.

À 23 heures, ve Ruggieri est venu nous présenter un historique et l’origine de ce ballet.

À l’origine, les Carmina Burana sont des poèmes cantiques religieux rédigés par des moines pendant le moyen-âge.

En 1935, Carl Orff a trouvé une réimpression de 1803 de ces poèmes et a décidé de les transcrire en 22 partitions lyriques.

La première représentation des Carmuna Burana avait eu lieu en 1936 devant le grand démocrate et humaniste allemand, le Chancelier Adolf Hitler. 😉

Le ballet ne s’est fait que très longtemps après.

La représentation a commencé et s’est fini par l’interprétation du titre « Ô Fortuna ».

Cette seconde partie a été très intéressante mais vu l’heure avancée, je me suis un peu assoupi pendant 20 minutes.

La représentation s’est terminée à minuit ¼

Carmina Burana

De longues minutes d’applaudissement ont clôturées cette soirée qui à remportée un énorme succès mérité.

J’appréhendais beaucoup cette soirée n’ayant aucune culture en musique classique et encore moins en danse. Cette soirée m’a fait découvrir deux mondes inconnus de moi et m’a donné envie d’approfondir un peu plus le sujet. Je recommande a chacun, si l’occasion se présente, de tenter l’aventure de la musique et de la danse.

En tout les cas, pour moi, ça fut une belle soirée très enrichissante.

Mignonne, allons voir si la rose (Poème de Pierre de Ronsard)

 

Mignonne, allons voir si la rose

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.