Prodiges 2016

Par Guillaume

N’habitant plus en France c’est avec beaucoup de retard que j’ai regardé l’édition 2016 de Prodiges.
Autant l’édition 2015 m’avait laissé sur un goût d’inachevé et de bâclé autant  j’ai trouvé l’émission de cette année plus respectueuse des prodiges.
Pour ceux qui n’ont pas vu cette émission je vous propose une rétrospective complète.

Tout à commencé par ça :

Je vous présente les candidats de la catégorie danse :

Clara 

Thomas

Ilonna

Jean-Baptiste

Marilou

Les finalistes de la catégorie danse sont :

Clara, Marilou et Thomas

Je vous présente les candidats de la catégorie chant :

Henri

Alexandre

Madeleine

Lucile

Vianney

Les finalistes de la catégorie chant sont :

Alexandre, Lucile et Madeleine

Je vous présente les candidats de la catégorie instrument

Sasha (Piano)

Elise (Violon)

Marin (Clarinette)

Constant (Piano)

Chanel (Harpe)

Les finalistes de la catégorie Instrument sont :

Chanel, Marin et Sasha

La Finale

Danse

Clara

Thomas

Marilou

Chant

Alexandre

Madeleine

Lucile

Instrument

Chanel

Sacha

Marin

Le gagnant

J‘ai été très impressionné par la prestation de Marin mais je pense que la rareté de l’instrument qu’il joue a pesé dans la balance.
Le candidat qui m’a le plus subjugué est un autre instrumentiste, Sasha. La qualité de son jeu est exceptionnelle et les regards vers l’orchestre et son chef fait preuve d’un grand professionnalisme. Ses sourires m’ont fait craquer.

Les « Prodiges » sont de retour
Ne pas oublier le grand concert des « Prodiges » à Lille le Vendred1 2 juin 2017 au stade Pierre Mauroy à 20h55 et retransmit en direct sur France 2.
– La plus grande chorale du monde : 10 000 Choristes
– 50 danseurs classiques
– 100 musiciens
– Les plus grands artistes de la musique classique
– Tous les prodiges de l’émission

Les autres vidéos des prodiges sont visibles sur la chaine Youtube en cliquant sur le bouton ci-dessous

YouTubeFacebook

Ky Baldwin … toujours génial !

Par Philippe

Je sais que je vais me faire traiter de monomaniaque, mais pour LUI j’assume tout !

Ky Baldwin

Celà faisait longtemps que je n’avais rien posté sur un de mes chouchous préférés (oui je sais Guigui … çà fait longtemps que je n’avais pas posté tout court 😛 ). Si moi je n’ai rien fait, Ky lui a continué à faire chauffer ses neurones et tourner sa créativité à fond … tout cela méritait une …

Mise à jour
… de l’article de présentation de Ky que vous pouvez trouver ici … celui de la 1ère mise à jour … de la seconde mise à jour … ben quoi je vous avais prévenu ! Mais quand on est monomaniaque d’un artiste aussi diversifié que Ky, finalement c’est comme si on aimait plusieurs artistes dans un seul corps.

ky-baldwin-17

En parlant de corps, je me suis souvent dit … mais ce garçon, un jour il va perdre son sourire d’enfant, sa voix pleine d’aigus harmonieux … il va se mettre à grandir, à avoir du poil au menton et la voix grave … mais bizarrement, comme dans le portrait de Dorian Gray, Ky gardait une apparence et une voix d’enfance … j’avais l’impression qu’il n’avait pas changé et pourtant il a eu 15 ans le 10 avril.

« When I Was Your Man » a été son premier « cover », à 11 ans. Là il nous fait faire un saut dans le temps en avant et en arrière entre le « little Ky » de 11 ans et le jeune homme de 15 … et c’est là qu’on s’aperçoit comme en réalité à tous points de vue il a changé … physiquement exit le bébé, sa voix sans être devenue celle d’un ténor, a acquis des graves très doux, et cette voix, il la maîtrise totalement avec sensibilité et subtilité.

Et Ky le danseur … « Girls like » … et franchement il n’y a pas que les filles qui aiment … Ky en train de danser … c’est juste du nanan !

« Remind me » … juste piano et voix … peu d’artistes plus vieux osent s’y attaquer … lui si … il le fait … et bien.

« One Call Away » Ky servi comme souvent par une image aussi travaillée que sa voix et sa danse … rien n’est laissé au hasard, tout est fignolé.

Nouvelle corde à son arc … le seul artiste au monde à savoir danser sur un hoverboard ! Et en plus ce jeune homme qui, à 15 ans, a un visage d’enfant et qui porte des bermudas m’a fait penser à quelqu’un … mais je ne sais plus qui 😀 

Pour finir … non ce n’est pas parfait, il y a des approximations … mais c’est fait avec tellement d’enthousiasme et de coeur qu’il est impossible de résister à la simplicité … voix et guitare … complètement acoustique et en une seule prise … je vous le disais … c’est un grand !

ky-baldwin-19

ky-baldwin-20

Ky Baldwin … still alive !

Par Philippe

Je suis un petit bonhomme au regard qui brille, au sourire craquant, un chanteur talentueux et entraînant, un garçon qui a les pieds qui bougent tout seul … bref je suis un show man complet  … et mon imagination est sans bornes et productive …
Je suis … je suis … je suis …

Ky Baldwin
Ky

Ben oui, l’imagination de Ky fonctionne à 1000 à l’heure et il nous régale régulièrement de nouveautés … tout cela méritait une …

Mise à jour
… de l’article de présentation de Ky que vous pouvez trouver ici … et de la 1ère mise à jour .

Ky baldwin 001

Dire que Ky est chanteur-danseur c’est enfoncer une porte ouverte si vous avez lu les articles précédents … et surtout c’est castrateur par rapport à ce qu’il sait faire … tout ce qu’il touche devient de l’or.
Il est aussi bon sur une musique dansante que quand elle est douce … il danse lui même mais s’entoure de danseurs aussi jeunes et doués que lui … quand il ne danse pas lui même, il sait utiliser la danse pour mettre ses chansons, ses mots, en valeur.

« What Do You Mean ? » du Justin Bieber mais en 1000 fois mieux.

« Get Stupid » … sans prétention mais ça donne envie de se lever et de bouger.

« Do You Remember » … et là, ce n’est plus une chanson PAR Ky … mais une chanson DE Ky. Il l’a composé en 2014. Cette vidéo est sidérante, fascinante … musicalement, par son texte et le clip avec une chorégraphie magique … tout ça, c’est un garçon de 14 ans (oui Ky … 14 ans et demi !) qui l’a créé. On est tout près d’un chef d’oeuvre … et c’est un bonhomme de 14 ans qui en est à l’origine !

« I Want You Back » du Ky qui chante et bouge comme il sait si bien le faire … et qui n’a pas réussi à résister du Jackson 5 !

Et pour finir, une prestation live « The Star Ball » à Sydney en juin 2015 … il a abandonné ses boys mais c’est du Ky toujours aussi fignolé d’un point de vue chorégraphie et chant !

Ky Baldwin … le retour !

Par Phil

Un petit bonhomme … pas si petit en âge, puisqu’il a déjà 14 ans … portant un Tshirt taggé avec humour « Judge me by my size, do you ? » (Me juger au regard de ma taille, le faites vous ?).
Et ce bonhomme, au regard lumineux et un sourire totalement craquant sur le visage, dit … « And I just want to bring us all together and show people, the next generation. It’s time to get up and make your move » (Et je veux juste nous réunir tous ensemble et montrer aux gens la prochaine génération. Il est temps de se lever et d’entreprendre votre démarche … de vous bouger, quoi !) … j’attend cette future chanson « It’s time » avec impatience …


Effectivement bonhomme … tu n’es pas grand « pour ton âge » … mais tu ES un grand … tu es juste …

Ky le magnifique

En attendant, pour que Ky ne sorte pas de vos cœurs et de vos oreilles (en fait je n’imagine même pas que çà puisse être le cas !),  je vais en remettre une couche. Voilà une …

Mise à jour
… de l’article de présentation que vous pouvez trouver ici … ben oui Ky ne s’endort pas sur ses lauriers !

Du Ky dans toute sa splendeur … chanteur de talent et vrai show man (même simplement debout devant un micro !) … mais, il faut l’avouer, bien soutenu par sa soeur Amy (oui, pour une fille, elle se défend bien 😛 ) dans « Classic » de MKTO … en fait pour moi … ils font mieux que MKTO !

Et finalement, le « boys band » dont je vous avais parlé dans les commentaires, a sorti sa vidéo de « Lara » …

11257040_993483970670209_983960046_nde gauche à droite
Balin Rowley, Jamie Cumberlidge, Ky le magnifique, Fletcher Pilon

… qui, en dehors d’avoir de bonnes gueules, ont chacun aussi de vraies voix … malgré le peu de différence d’âge entre les 4 garçons (magie de la puberté !), les basses déjà profondes de Balin, Jamie et Fletcher mettent en valeur la voix encore « enfantine » de Ky … très jolie association !

Une chanson pop acidulée, douce mais tonique, sucrée et joyeuse … bref moi j’aime !

Incontestablement Ky a un talent de malade … mais dans les commentaires de l’article initial, pour vous « teaser » je vous avais mis un lien vers une chanson de Fletcher.

Je ne peux que vous encourager à chercher un peu sur le net ce que font les 3 acolytes de Ky … ils en valent la peine et surtout l’évolution de leur voix est intéressante … en particulier Fletcher qui a une chaine YouTube déjà bien fournie … et avec quelques jolies choses …
fletcherpilon

Ky Baldwin

Par Philippe

Certaines rencontres musicales ne vous laissent pas « intact » tellement vous tombez sous le charme d’un artiste surprenant et fascinant. Un jour, grâce à une vidéo, je suis « entré en collision » avec un bonhomme de 13 ans, artiste génial qui semblait être né pour monter sur scène. Comme les bonnes histoires qui parlent de petits princes commencent toutes par « il était une fois » …

ky-baldwin-01

Il était une fois un rayon de soleil  nommé

KY BALDWIN

La rencontre s’est passée sur une vidéo de The Voice Kids Australie 2014. Un sourire et une joie de vivre communicatifs mais surtout un artiste d’un tel talent qu’il semble savoir tout faire, dont on dirait qu’il a 20 ans de scène derrière lui, qui lui permettent d’emmener son public où il veut.

Sa seconde prestation se trouve dans l’article sur les pantalons rouge ici … parce que vous vous doutez bien que pour avoir un tel talent … il y a forcément un pantalon rouge qui distille sa magie 🙂

En réalité Ky n’était pas un novice des plateaux télé. En 2011, donc à 10 ans, il se présente à Australia’s Got Talent. Il ne chantait pas encore mais était « tap dancer » (claquettes) et il se présente à l’émission « just me and my feet » comme il dit … juste lui et ses pieds :-). Mais il danse quand même depuis qu’il a 7 ans dans la troupe nommée Dein Perry’s Tap Pups, donc ses talents de danseur ne sont pas juste innés mais résultent aussi d’un travail acharné.

Ce pitchoune est hallucinant. Déjà à cette époque il est évident que ce garçon est né pour la scène … technique, professionnalisme mais surtout une présence sur scène incroyable. Il ira jusqu’en demi-finale.

Ky est né le 10 avril 2001 en Australie. Il vit actuellement à Sydney.

Il est un artiste accompli … danseur mais il joue de la guitare, du piano et de la batterie. Il écrit aussi des chansons. Ceci dit il n’oublie pas d’être un enfant et joue au football (soccer).

Ky est aussi acteur, il a tenu plusieurs rôles dans « Underbelly Razor », « Under Milkwood » (Sydney Theatre), « Peanut Butter » et en 2014 « Guess How Much I Love You: Autumn’s Here » ainsi que « Silent Night ». Il a joué dans des comédies musicales Mary Poppins et Love Never Dies.

Ses parents le soutiennent  totalement puisque Ky est scolarisé à domicile, pour lui permettre d’assouvir toutes ses passions. Il est le premier à reconnaitre sa chance et non sans humour, il reconnait être un enfant coûteux ! Afin de gagner un peu d’argent, il donne un coup de main dans le magasin d’oiseau que ses parents ont récemment acheté. Il semble que son seul vrai regret est que les journées ne fassent que 24 heures 🙂

Oui je sais, parfois la voix est une peu à la limite (aimer ne veux pas dire être aveugle mais aimer aussi ses petits défauts), parfois il a une voix de « bébé » même à 14 ans … mais que voulez-vous il a un tel talent, un tel charisme que, même quand ce n’est pas parfait, j’aime ce qu’il fait !

Oui il a une « bonne tête », des yeux pétillants, un sourire craquant mais surtout … quel showman, quel artiste complet !

Un vrai régal sur scène comme danseur …

… dans la rue comme danseur

…et même dans la rue lorsque le chanteur-danseur s’exprime dans sa totalité … essayez voir de faire un moonwalk sur le macadam !

En petit prince du « street art » musical, il peut nous séduire par un « Uptown Funk » en version « bad boy » un peu sauvage

… ou en collège boy, plus travaillé mais pas totalement enfant modèle quand même !

… et surtout parfois on a l’impression que la grâce le touche … malgré toutes les imperfections, une des interprétations les plus belles et les plus sensibles que j’ai entendu de Hallelujah

Et tout récemment, il a remis son pantalon rouge pour nous émerveiller avec un « Thriller » digne de Michael Jackson !

Ky a sorti en 2014 son premier disque « The beginning » que vous pouvez écouter sur son Soundcloud

ky-baldwin-02

ky-baldwin-04

ky-baldwin-05

web_icone YouTube

soundcloudAutre Twitter Instagram Facebook

Second You Tube

 

Anton Savkin (Антон Савкин)

 

Article écrit par Phil Hiram. Merci à lui.

J’ai découvert Anton en appliquant à la lettre la méthode Guigui … traîner des heures sur le net à écouter des gens chanter et se laisser séduire par certains d’entre eux. C’est là que je tombe sur la vidéo d’un jeune chanteur charismatique et bourré de talent Anton Savkin… enfin c’est l’impression qu’il me laisse quasi instantanément.

En mars 2014, il participe à The Voice Kids mais personne ne se retourne, ce qui est incompréhensible quand on écoute sa voix, mais ce qui ne lui fait pas perdre son sourire … ben oui, quand on a la classe, on la garde en toutes circonstances.

3

Anton est né le 27 octobre 1999. Il habite actuellement à Lipetsk en Russie
Son père est un ancien patineur.
Il chante depuis 2008 en solo et dans un duo nommé « Половинки дождя » (Polovinki rain) … « moitié de pluie » me dit mon traducteur chéri.
Sa prof de chant était Marina Biryukov.

A l’époque de The Voice Kids, il n’était pas inconnu , puisqu’il avait été en finale du tour de sélection nationale russe d’ « Eurovision junior » à Yerevan en 2011 (il finit en 8ème place) et qu’en 2012 il participe au festival international « New wave 2012 » (demi-finale).
Avant ça il avait participé à plusieurs concours de chant entre autres « Comment devenir une star », « Silver Voice » et « Morning Star » en 2010 … puis « New Constellation 2011 » et « Golden Nightingale » en 2011 … et le tout avec des places honorables … il y a des vidéos de ses prestations sur sa chaîne YouTube … un jeune garçon déjà prometteur … une voix claire avec un beau timbre et une agréable présence sur scène.

Il a pratiqué du sport « de haut niveau » (je ne sais pas vraiment lequel) et les danses de salon où il a gagné plusieurs concours et dansait avec Serafima Kuznetsova … en valse lente et en tango, quelle classe, quelle élégance !
Et pour finir … il est LE concurrent de Matvey Semishkur pour le concours des plus beaux yeux du monde 🙂

Anton Savkin (Антон Савкин)

Première rencontre : The Voice Kids Russie 2014
Une voix étonnement grave pour un garçon de 15 ans. Grave mais aussi douce et modulée, qui sait être puissante quand il le faut. Les jurés de The Voice Kids ont découvert beaucoup de perles, mais avec Anton ils sont passé à coté d’un grand.

Le coup de foudre : Le feu à l’intérieur (non ce n’est pas un aveu c’est le titre de la chanson !)
En fait il avait déjà tout ce potentiel un an avant. Il était à peine sorti de l’enfance mais avait déjà cette voix grave et douce. Une autre caractéristique d’Anton est sa présence sur scène parfois félin dans ses déplacements, parfois danseur à la gestuelle élégante. A mon avis c’est le fait d’avoir pratiqué la danse pendant des années, à un haut niveau, qui a développé ce potentiel qu’il utilise maintenant en chantant. Bref un garçon à son apogée !!
Pour moi, sa meilleure interprétation est

Et maintenant que devient-il ?
Cette chanson n’est pas ma préférée (un peu trop disco boum boum) mais on y retrouve tout ce qui fait le charme d’Anton, sa voix, sa gestuelle … son talent quoi !

Quelques vidéos en vrac :
« Per Te » … la version sur Kidspromo, en italien bien sûr !
Le début fait peur pour ses cordes vocales … mais ensuite on retrouve sa voix grave, douce comme du miel et chaude comme un après midi sur une plage italienne !

Dans la période plus jeune …

Halleluia pour la chanson et le chanteur … Une voix plus jeune mais agréable … déjà un vrai talent ! Une interprétation pleine de sensibilité pour un garçon de 13 ans

Treize ans … à l’age ou d’autres sont collés à leur DS ou autres consoles, il multiplie les scènes afin d’arriver à son rêve et ma foi, s’il n’est évidemment pas encore « fini », il pouvait tenir la dragée haute à bien des chanteurs plus âgés.

Night in White satin … en italien

Le duo Polovinki rain … bien sûr il faut encore qu’il travaille mais je dois dire que j’ai de la sympathie pour le pitchoune et, quand on voit son évolution, il a travaillé.

Et Anton en danseur … voilà sans doute pourquoi, même actuellement, ses gestes et sa démarche ont cette grâce féline sur scène.


hsdbQoIZV4Q

7U_-7OKG8z4

hRArhX8OQQ8

QXOhAIQ-53k

0JwMFpoNQa8

ZVnySJDAkJA

cC6I95D8Cp8

o8R9B-LGXJ4

maxresdefault

plqhcyRoyBo

maxresdefault (1)

eQF83-wh_2w

IWv8kPYJ_FY YQJKh6PkofY

xMJ3xW5KRv4

Anton sur le net :

Chaine Youtube : https://www.youtube.com/user/Prosto600/videos
Equivalent facebook russe : http://vk.com/anton_savkin48 (mais faut s’inscrire)
Instagram : https://instagram.com/antonio048/
« Ask » russe : http://sprashivai.ru/antonio048
Site du duo « Polovinki rain » Xenia et Anton : http://polovinki-rain.ucoz.ru/

Fighting Gravity

FG
Encore une trouvaille due a mes errances sur Youtube. Je trouve très poétique ce spectacle qui a été découvert grâce à l’émission de télévision américaine « America’s Got Talent » Un article un peu rapide certes. Un petit cadeau pour le ce long week end pluvieux (ou ensoleillé pour les plus chanceux). Je suis heureux de vous faire découvre (enfin j’espère) ce numéro :

Fighting Gravity

Fighting Gravity est un spectacle à la fois de danse et d’illusion en lumière noire. Il est réalisé par les frères de la fraternité Pi Kappa Alpha de l’université Virginia Tech à Blacksburg, en Virginie.


Ce diaporama nécessite JavaScript.


Le site des Fighting Gravity :
http://www.fightingravity.com/
Les Fighting Gravity sur Facebook :
https://www.facebook.com/FGravityFanpage?fref=tsµ
Suivre les Fighting Gravity sur Twitter :
https://twitter.com/fgravity
La chaîne des fighting gravity sur Youtube :
http://www.youtube.com/user/TheFightingGravity
Les photos des Fighting Gravity sur Instagram :
http://instagram.com/p/XBYTBSyB1s/

Flash Mob classique

Cet après midi, je glandais tranquillement devant la télé, me reposant des 3 semaines que je viens de passer en mer. Mon téléphone me signale l’arrivée d’un message sur ma boîte mail. N’ayant rien de mieux a faire, je décide d’ouvrir immédiatement le mail. 
Il provient de mon ami parisien Joseph Christian et il contient un unique lien suivit de mot   » Musique Maestro » ma curiosité titillée je me précipite pour ouvrir le lien. 
Une vidéo « youtube » s’ouvre et au bout de quelques secondes (merci la 3G) je reste scotché. Je découvre mon premier flach mob classique. Vraiment génial !
Vite il me faut un ordinateur pour poursuivre mes investigations.
Je fais quelques rapides recherches pour voir s’ils en existent d’autres et j’en trouve 🙂 
Je décide immédiatement de vous en faire profiter.

Le 4ième mouvement de la 9ième symphonie de Beethoven (Hymne à la joie & hymne européen). A Sadabell en Catalogne en Espagne. Promo pour une banque. 

Le Boléro de Ravel dans la gare centrale de Copenhague. Pour le plaisir 🙂 

L’Arlésienne de Bizet à la gare du nord (Paris) Pour le plaisir 🙂 

Le boléro de Ravel, encore, dans un centre commercial de Newcastle (UK).

Edvard Grieg. Peer Gynt (au matin) Dans le métro de Copenhague. Promo pour une station de radio classique locale.

Le coeur des esclaves tiré de Nabucco de Verdi. Dans un marché anglais. Promo pour le marché. 

Un flash mob plus danse que vraiment musique interprété à la gare centrale de Berlin (Berlin Hauptbahnhof) le 17 mars 2011. Le chorégraphe est Gorgio Madia. Les danseurs viennent de l’école de danse de Vladimir Malakhov ainsi que les élèves du Ballet national de Berlin et des écoles de ballet et des groupes de danse à Berlin

Verdi, La Traviata

Carmen à Grenoble. flashmob au restaurant le 5, Habanera

Opera Nabucco, Giuseppe Verdi, Toulouse, France

Personnellement j’apprécie beaucoup. J’espère que vous aussi vous aimerez ce petit intermède musical.

Rappelez vous… Je vous avais fait découvrir mon premier flash mob, il y a fort longtemps, dans le magasin de sport Décathlon de Bailleul. (Je l’aime toujours autant ! 

Si vous avez aimer ces vidéos n’hésitez pas à laisser un commentaire.
Merci à Joseph Christian pour m’avoir fait faire cette découverte

Musique maestro ! 

Alexey Goloborodko

Guigui production est heureuse de vous proposer aujourd’hui de découvrir un artiste russe de grand talent. Il est danseur il est contorsionniste. Rien qu’à le regarder faire j’ai mal au dos.

Alexey Goloborodk

Alexey Goloborodk (Алексей Голобородько) prononcé: – Al-ix-EY Ga-la-ba-RROJ-ka est un danseur et contorsionniste il est né à Toula, en Russie en décembre 1994. Il s’entraîne depuis l’âAlexey Goloborodkge de 5 ans.Il pratique la danse classique et moderne. il fait 3 heures d’entraînement quotidien. Il a été décrit par beaucoup comme le plus souple de l’homme sur la planète.
De plus il est formé en danse classique et moderne, et les arts martiaux chinois. Cela permet d’ajouter la fluidité, la grâce et l’élégance de ses performances contorsion. Il a joué dans une variété de festivals artistiques et des concours, des programmes de télévision, les cirques et spectacles. 

Il est formé par Vladislav Rodin, le même entraîneur de la célèbre Volodia Gagarine. Rodin met l’accent sur l’aspect danse alors que l’apparition contorsion devient un événement très gracieux.



 

Aidam Davis.

Dans la serie sur les jeunes artistes que je vous présente depuis quelques jours voici un jeune danseur anglais.

Aidam Davis.

 

 

 

 

  
  
  
 

Aidam Davis. C’est un danseur Anglais. Il est né le 23 Mars 1997 a childstreet-dancer à Birmingham. Il est âgé de 13 ans.
Il est connu pour avoir atteind la finale de la troisième saison (2009) de incroyable talent dans sa version britanique. Il a terminé à la cinquième place.

 
 
 
 



Site web officiel : http://aidandavisofficial.com/